5 causes possibles du hoquet

Chargement en cours
Certains alcools peuvent entrainer le hoquet.
Certains alcools peuvent entrainer le hoquet.
1/2
© Adobe Stock, nicoletaionescu

S'il peut pousser à rire, le hoquet peut également devenir gênant pour celui qui le subit, surtout quand il s'installe pendant de longues minutes. Généralement inoffensive, cette succession de petites contractions involontaires des muscles respiratoires en dit en réalité long sur notre santé et notre alimentation. Tout de suite, voici cinq origines possibles du hoquet.

Un repas trop copieux

Eh oui, c'est un classique. En effet, il ne faut pas aller chercher bien loin pour identifier le coupable principal qui se cache derrière le hoquet. Un repas copieux, trop vite ingurgité, va ainsi entraîner une importante dilatation de l'estomac et causer par ricochet la contraction du diaphragme et des muscles intercostaux. Dans ce cas de figure, pour l'éviter, il n'y a qu'une seule solution : prendre le temps de bien mâcher vos aliments pour faciliter la digestion. Savourez donc votre repas car après tout, rien ne sert de courir, surtout lorsqu'on est à table. Par ailleurs, faites également aux aliments épicés, trop froids ou trop chauds, car eux aussi peuvent favoriser l'apparition du hoquet.

Une perturbation de l'état émotionnel

Dans certaines situations, il peut également arriver que le hoquet témoigne alors d'une perturbation de l'état émotionnel. Suite à une émotion très forte ou en situation de stress, il peut en effet arriver que les muscles respiratoires se contractent involontairement, ce qui engendre le hoquet. Bref, mieux vaut ne pas avoir de crise durant une partie de loup-garou ou de poker, votre hoquet pourrait bien vous trahir.

La consommation d'alcool

Après avoir bu un petit coup, il n'est pas rare d'avoir le hoquet, surtout après la consommation de boissons alcoolisées telles que la bière, le champagne ou tout autre breuvage à bulles. La raison ? Le gaz contenu dans ces boissons va venir se dilater dans l'estomac et peut donc par la suite irriter le diaphragme. Bref, rassurez-vous, ce n'est pas parce que vous avez le hoquet après avoir bu de la bière qu'il y a forcément un hips... heu un hic.

Des problèmes gastriques

Plus embêtant, le hoquet peut aussi être parfois la conséquence d'un reflux gastrique, une pathologie très courante qui se traduit par une remontée d'une partie du contenu de l'estomac dans l'oesophage. Dans ces cas-là, avoir le hoquet peut être particulièrement désagréable puisque le hoquet peut exacerber le reflux gastrique et vice-versa.

Un cancer

Si dans la grande majorité des cas avoir le hoquet est un facteur tout à fait bénin, il peut cependant arriver qu'il soit le symptôme de pathologies graves. En effet, le hoquet peut également être provoqué par une tumeur ou certains types de cancers, notamment celui qui touche l'oesophage. Ainsi, si vos crises de hoquet ont tendance à devenir chroniques ou si elles durent plus de 48 heures, ne sous-estimez pas la situation. Mieux vaut alors aller consulter un médecin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.