Timidité et introversion : quelles différences ?

Chargement en cours
Timides et introvertis ne sont pas toujours très à l'aise avec les interactions sociales.
Timides et introvertis ne sont pas toujours très à l'aise avec les interactions sociales.
1/2
© Adobe Stock, Roman Babakin

Timidité et introversion sont souvent utilisées de façon indifférente. Pourtant, si ces deux termes présentent des similitudes, ils sont bien différents. Timide ? Introverti ? Voici comment les différencier.

Les comportements associés à la timidité et à l'introversion ont des points communs c'est pourquoi on a parfois tendance à les confondre. Pourtant, si les actes et comportements des timides et introvertis peuvent se ressembler, leurs raisons d'agir et leur état émotionnel, eux, sont bien différents.

Qu'est-ce que la timidité ?

Généralement, les timides manquent de confiance en eux et redoutent l'opinion des autres ce qui les pousse à se tenir en retrait, à se faire discret dans un groupe surtout s'il s'agit d'inconnus. Ils ont honte, ont peur de la réaction des autres et évitent par-dessus tout d'être le centre de l'attention. Il sera par exemple toujours difficile et inconfortable pour un timide de prendre la parole en public même devant des proches. Très peu pour eux les discours à un anniversaire ou à un pot de départ.Ces personnes ne sont pas à l'aise dans un groupe et préfèrent les interactions à deux ou trois personnes. Pourtant, malgré ce sentiment d'inconfort, cette peur de parler, les timides ne sont pas asociaux et ne cherchent pas nécessairement la solitude. Ils aiment le contact, communiquer, échanger, et vont donc pouvoir se faire violence, dépasser leurs peurs quand il le faut... mais de préférence dans une zone de confort, en petit comité avec des personnes dont ils se sentent proches. Les timides peuvent alors facilement rougir, transpirer, perdre leurs mots face à un groupe. Bien souvent, ils aimeraient prendre part à une conversation, poser des questions lors d'un débat, aller à la rencontre des autres, mais ils ne le font pas car doutent d'eux, de leur capacité à intéresser les autres. Un trait de caractère qui crée de l'anxiété et parfois de la frustration.

Certains timides arrivent parfois à dépasser leur timidité. Comment y arriver ? En faisant un travail d'acceptation de soi, en portant un regard bienveillant et positif sur soi. En multipliant les interactions avec les personnes que l'on connaît pour se rassurer sur sa valeur à faire partie d'un groupe, en s'inscrivant à des activités sociales avec des personnes avec lesquelles on a des affinités. En cas de nouvelles rencontres, il ne faut pas hésiter à réfléchir à l'avance à ce que l'on va dire, penser à des sujets de conversations faciles et passe-partout, préparer un petit dialogue dans sa tête. Et surtout, il faut se donner du temps. Vaincre sa timidité est un travail au long cours.

Qu'est-ce qu'un introverti ?

À la grande différence des timides, les introvertis ne manquent pas de confiance en eux. Si comme les timides, ils limitent les interactions avec les autres et les groupes c'est qu'ils ont tendance à saturer rapidement et préfèrent être seuls. Les introvertis sont généralement des personnes réservées qui aiment leur propre compagnie et ont une affection toute particulière pour les lieux calmes, peu peuplés, propices à l'introspection. Ce qui n'est pas forcément le cas des timides.

Les introvertis vivent parfaitement bien ce manque d'échange et de communication avec les autres. Ils préfèrent être dans l'écoute et l'observation. Un comportement qu'ils vivent très bien et qui n'engendre pas de frustration ou d'anxiété comme chez les timides. De manière générale, les introvertis n'aiment pas les conversations pour combler un silence, ne cherchent pas nécessairement à sociabiliser, ils détestent souvent la foule. Ils ne sont pas asociaux mais ne multiplient pas non plus les sorties entre amis. Ils ont une attitude minimaliste vis-à-vis de la vie sociale.

Autre point de différence avec les timides, les introvertis ne craignent pas du tout d'être jugés. Ils font fi des jugements négatifs à leur encontre. Ils ne cherchent pas vraiment à changer car leur comportement ne leur crée aucune souffrance.

Malgré des comportements similaires, timidité et introversion sont des traits de caractère bien distincts... que l'on peut retrouver chez une même personne. Il est tout à fait possible d'être à la fois timide et introverti, ce qui favorise une propension à la vie en solitaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.