Puppy blues : le baby blues version animaux de compagnie

Chargement en cours
Avoir un animal de compagnie peut bouleverser votre quotidien.
Avoir un animal de compagnie peut bouleverser votre quotidien.
1/2
© Adobe Stock, Ermolaev Alexandr

Adopter un animal n'est pas à prendre à la légère. En effet, cette petite boule de poils (ou non), va chambouler votre quotidien. Un événement riche en émotions, où vous pouvez vite vous sentir un peu surpassé(e) et même vous sentir déprimé(e)... N'ayez crainte, vous faites seulement un puppy blues.

Qu'est-ce que le puppy blues ?

Tout comme les mamans peuvent faire un baby blues après la naissance de bébé, vous pouvez faire un puppy blues après l'adoption d'un adorable petit animal. Si on s'imagine que les côtés positifs comme les câlins avant de l'avoir à la maison, on peut vite déchanter En effet, avoir un animal demande un investissement certes financier, mais surtout humain et beaucoup de patience... En adoptant un adorable chiot ou chaton, il faudra faire face aux aboiements ou miaulements nocturnes, aux nombreuses bêtises, mais aussi à ce caractère qui ne correspond pas forcément à vos attentes... Avoir un animal c'est comme un enfant, il faut savoir s'organiser. Et tout ce chamboulement peut entraîner le puppy blues, qui concerne surtout les nouveaux propriétaires qui n'ont pas vraiment l'habitude de communiquer avec un animal.

Du deuil au puppy blues

Le puppy blues peut être lié à l'histoire personnelle de chacun. Si avant l'adoption, vous avez perdu votre compagnon à quatre pattes, il se peut que vous n'ayez toujours pas fait votre deuil. Par conséquent, vous allez avoir la mauvaise habitude de comparer votre nouvel animal au précédent, avec lequel vous avez eu le temps de tisser une relation forte. Il est donc important de penser que c'est un animal différent, avec une nouvelle histoire qui s'écrit. Ne vous inquiétez pas, si vous avez le sentiment que vous ne pourrez pas vous attacher à ce nouveau venu, vous y parviendrez en apprenant à le connaître.

Peut-on guérir du puppy blues ?

L'origine du puppy blues peut se manifester par une appréhension, des difficultés à s'entendre avec l'animal, du stress, de la fatigue... Attention, si vous faites un puppy blues, inutile de vous mettre encore plus de pression en pensant que vous êtes un mauvais maître sans coeur. Il est humain de ressentir de la déception ou de la tristesse. Vous devez vous laisser du temps pour vous adapter et construire une relation avec votre boule de poils. Le puppy blues est seulement la cause d'un changement profond dans votre vie. Soyez donc patient et vous verrez vous ne pourrez plus vous passer de votre "bébé".

La règle de trois pour affronter le puppy blues

En décembre 2020, le National Geographic a exposé la règle de trois concernant le puppy blues. Autrement dit, après l'adoption, si vous vous sentez déprimé(e), il est important de penser qu'il vous faut trois jours pour stabiliser le stress de l'animal et plus particulièrement si vous adoptez votre animal dans un refuge. Trois semaines pour qu'il s'habitue à son nouvel environnement et qu'il intègre les limites que vous lui fixez. Et enfin, trois mois pour qu'il se sente bien chez lui et avec vous.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.