Peur de l'inconnu : comment la combattre ?

Chargement en cours
La peur de l'inconnu nécessite parfois de consulter un professionnel.
La peur de l'inconnu nécessite parfois de consulter un professionnel.
1/2
© Adobe Stock, Syda Productions

Si certaines personnes sont fonceuses et n'ont aucune crainte à l'idée d'avancer dans leur vie privée ou professionnelle, d'autres sont plus frileuses. Cette peur de l'inconnu stresse voire angoisse et empêche de se projeter positivement. Alors que faire pour la laisser définitivement derrière soi ?

Comment s'installe la peur de l'inconnu ?

Cette angoisse s'installe peu à peu et il est souvent compliqué de mettre le doigt sur le blocage, surtout lorsqu'il s'agit de soi ! Le fait d'en discuter, d'échanger avec un tiers, qu'il soit ami ou professionnel de santé peut vous aider à identifier l'origine du problème.

Il se peut que cette peur de l'inconnu soit très ancrée et due à une situation liée à l'enfance comme le fait d'avoir eu des parents angoissés et frileux ou d'avoir vécu un événement traumatisant non élucidé. Mais cette angoisse peut également survenir à l'âge adulte, souvent à la suite d'un choc, d'une blessure.

Se retourner sur son passé pour faire face à la peur de l'inconnu

Pour mettre un point final à cette peur de l'inconnu, vous pouvez peut-être commencer par remonter mentalement dans le temps, vous demander depuis quand vous percevez cette crainte, quelle est la dernière fois que vous l'avez ressentie et dans quelle circonstance. N'hésitez pas à coucher sur un carnet que vous garderez avec vous les sentiments qui vous effraient, celles qui sont, voire ont toujours été, sources d'anxiété.

Vous pouvez également questionner les personnes de votre entourage sur votre peur, elles peuvent être d'un grand soutien pour vous aider à la comprendre. Elles sauront éventuellement vous apporter des réponses aux questions que vous vous posez.

Le fait de vous interroger sur la source de votre peur de l'inconnu peut vous aider à mettre le doigt sur un début de solution !

Trouver la technique qui convient

Votre peur de l'inconnu peut clairement vous paralyser, d'où la nécessité d'arriver à la maîtriser. Si vous la comprenez mieux, cela peut vous aider à avancer. Votre esprit pourra s'apaiser pour vous permettre de retrouver le contrôle de vous-même. Si votre peur de l'inconnu est irrationnelle, il convient donc de l'apprivoiser à travers les techniques de votre choix.

Consulter un professionnel peut vous apporter de vraies solutions durables. Ainsi, vous pouvez réaliser une psychanalyse, une thérapie comportementale et cognitive (TCC), une thérapie EMDR ou encore expérimenter l'hypnose médicale. Rien ne vous empêche d'essayer une méthode et d'en changer si elle ne vous convient pas. Le but est de se sentir en confiance, de percevoir une progression et un mieux-être à la suite des séances.

Vous pouvez également combiner un suivi para-médical avec des solutions de relaxation comme le yoga, la sophrologie ou la méditation.

Ces outils vous permettront de prendre du recul sur votre peur de l'inconnu, de vivre avec elle voire de la gommer. Le but n'est-il pas d'amorcer enfin un pas et de cesser d'être figé ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.