En quoi le retour des beaux jours fait-il du bien au moral ?

Chargement en cours
Le soleil, c'est bon pour le moral !
Le soleil, c'est bon pour le moral !
1/2
© Adobe Stock, New Africa

L'arrivée du printemps signe avec elle le retour des beaux jours pour le plus grand plaisir de tous ! Mais que se passe-t-il dans notre corps exactement pour que ces quelques rayons de soleil nous fassent tant de bien au moral ?

Les hormones du bien-être en jeu

Avec l'allongement du jour au printemps, et l'augmentation des températures, notre corps réagit en libérant en plus grandes quantités les hormones responsables de notre bien-être. La sérotonine, neurotransmetteur qui régule certains de nos comportements comme l'humeur, l'émotivité ou l'anxiété, augmenterait après seulement quelques minutes d'exposition au soleil. La bonne humeur serait alors au rendez-vous ! Mais ce n'est pas tout. La dopamine, appelée hormone du plaisir, augmenterait elle aussi pour influer directement sur notre motivation, dans le bon sens.

Le plein de vitamines

La nature renaît elle aussi avec l'arrivée du printemps. Côté nourriture, on trouve plus facilement sur les étals des marchés des fruits qui regorgent de folates et de vitamine B9, tout comme des légumes riches en vitamines comme les légumes verts et les crudités. Notre alimentation est plus variée, ce qui a l'avantage d'augmenter notre satisfaction lors des repas.

Des bienfaits sur l'organisme tout entier

Le retour des beaux jours n'a pas que des effets bénéfiques sur notre moral. C'est bien sur tout notre organisme que le soleil et la chaleur agissent pour notre bien. L'exposition au soleil nous procurerait notamment 80 à 90% de la vitamine D dont nos os ont besoin en seulement 10 à 15 minutes, 3 fois par semaine entre 11h et 14h. Au-delà de ce temps d'exposition, attention à bien protéger votre peau des ultraviolets !

Et, d'après une étude de la Georgetown University Medical Center, les chercheurs affirment que le soleil serait un excellent booster d'immunité ! En effet, les ultraviolets permettraient de "stimuler l'activité des lymphocytes T, impliqués dans les mécanismes de défense lorsque l'organisme est exposé à une infection", explique le Pr Gérard Ahern, auteur de l'étude.

L'appel de la nature

Avec le beau temps, on passe plus de temps dehors. Activités de plein air, promenades, déjeuners dans l'herbe, ou encore contemplation de la la nature auraient un effet positif sur notre bien-être. D'après l'étude "Urban nature experiences reduce stress in the context of daily life" de l'Université du Michigan, 20 minutes quotidiennes au contact de la nature permettraient de réduire significativement notre taux de cortisol, hormone responsable du stress. Autrement dit, en se mettant au vert, on lutterait activement contre le stress et la dépression !

Que faire si les beaux jours tardent à venir ?

Si le soleil tarde à montrer ses premiers rayons de soleil, ou entre novembre et mars lorsque les jours sont les plus courts, il existe quelques gestes simples pour emmagasiner un peu de lumière et garder le moral. Par exemple, ouvrir régulièrement les fenêtres et les rideaux au maximum permet de laisser passer la lumière. Il est également possible de se tourner vers la luminothérapie, qui offre de nombreux bénéfices.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.