Danse : 5 bienfaits psychologiques qui vont vous donner envie de débuter

Chargement en cours
La danse est une activité bonne pour l'esprit.
La danse est une activité bonne pour l'esprit.
1/2
© Adobe Stock, JackF

La danse est un sport qui, comme toute autre activité physique, permet d'améliorer sa force cardiaque, de maintenir une bonne masse musculaire, de conserver son poids de forme ou encore de rester autonome plus longtemps. Mais ce n'est pas tout : elle améliore également le bien-être grâce à ses bienfaits psychologiques. En voici cinq.

Danser améliore l'humeur

Vous aimez déjà danser, seule chez vous ou lors de soirées entre amis ? Vous inscrire à des cours de tango, de danse classique, de modern-jazz ou de tout autre type de danse ne pourra que vous être bénéfique. Ce sport sera pour vous une distraction plaisante qui vous permettra d'oublier les choses négatives qui se sont passées dans votre journée. En bougeant, vous chasserez votre stress, libèrerez des hormones bienfaisantes (sérotonine, dopamine...) et améliorerez votre bien-être. Et le soir, comme après la pratique de tout autre sport, vous trouverez plus facilement le sommeil. Sur la durée, vous verrez une nette amélioration de votre humeur générale !

Danser apprend à mieux se comprendre

Danser permet de se connecter avec soi-même et d'exprimer, autrement que par des mots, des sentiments positifs ou négatifs qui nous habitent. Il arrive que les personnes ne se rendent même pas compte d'avoir de tels sentiments en elles, et que ce langage corporel les aide à en prendre conscience tout en les exprimant. Ainsi, la danse aide à mieux se connaître et à faire ressortir, de manière canalisée, des émotions réprimées. Cette activité aide ensuite à mieux se contrôler au quotidien.

Danser favorise une meilleure estime de soi

Mieux se comprendre permet déjà de mieux accepter. Mais d'autres spécificités de la danse aident à améliorer son estime de soi, notamment le fait qu'il faille vaincre sa timidité et ne pas avoir peur de se tromper devant tout le monde ! Mal effectuer un pas, commencer trop tôt ou trop tard, ou même tomber n'a rien de rare chez les danseurs. Vous apprendrez via le regard des autres qu'il n'y a là aucun motif de honte. Peu à peu, vous gagnerez en assurance.

Danser améliore la mémoire

La plupart des types de danse sont structurés et demandent une mémorisation des pas et des enchaînements. Pour ne pas se tromper, il est nécessaire de faire un effort de concentration, et de regarder les autres ou le professeur avec une extrême attention. Cet effort, fait régulièrement, maintient la santé cérébrale et l'agilité mentale. Le cerveau vieillit ainsi moins vite et fonctionne avec plus de rapidité. Un bienfait particulièrement utile pour les personnes âgées, qui pourront se tourner vers des types de danses assez doux, adaptés à leur condition physique.

Danser développe la créativité

Danser, c'est se laisser aller, écouter la musique, ressentir et s'exprimer de manière physique. S'il faut souvent suivre les pas qui ont été appris, il reste beaucoup de place pour la spontanéité et la créativité. Lors de vos cours comme dans votre quotidien, vous apprendrez à penser autrement, à mieux suivre vos intuitions et vos émotions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.