Célibataire à la Saint-Valentin, et alors ? 5 points positifs pour dédramatiser

Chargement en cours
Être célibataire à la Saint-Valentin, c'est pouvoir regarder ce qu'on a envie.
Être célibataire à la Saint-Valentin, c'est pouvoir regarder ce qu'on a envie.
1/2
© Adobe Stock, DC Studio

C'est votre première Saint-Valentin seul(e) ou un remake depuis de nombreuses années ? Pas de panique. Être en couple pour la Saint-Valentin n'est pas une fin en soi. Après cet article, on vous promet que vous serez soulagé(e) d'être célibataire pour cette fête.

Pas de cadeau à faire

La première chose à laquelle on pense quand on est célibataire le jour de la Saint-Valentin, c'est que l'on n'a pas de cadeau à faire ! Alors oui, il est agréable d'offrir un présent à son partenaire. Mais pensez que vous ne serez pas stressé(e) à trouver le bon cadeau : on craint souvent qu'il ne soit pas à la hauteur de celui de notre conjoint(e) ou qu'il ne lui plaise pas. Toutefois, ne vous privez pas et faites-vous plaisir en vous offrant ce dont vous avez envie.

Faire un speed dating

Le soir de la Saint-Valentin, les speed dating sont de plus en plus récurrents dans les bars. Pour vous célibataires, certains restaurants, comme Le Couvent situé à Carcassonne, ont tout organisé pour vous faire rencontrer l'âme soeur lors de cette soirée dédiée à l'amour. Paris aussi compte de nombreuses adresses comme Le Café de la Presse, ou encore à Strasbourg sur la Péniche Mécanique... Prenez donc le temps de regarder dans votre ville ce qu'il s'y passe pour les petits coeurs perdus. Attention, il y a quand même des risques comme : tomber sur son boss, son voisin ou son ex de 6e.

Oublier la Saint-Valentin sans culpabiliser

Entre le travail, les soucis du quotidien et parfois même les enfants, il peut arriver d'oublier la Saint-Valentin. Et si certains partenaires sont conciliants, d'autres peuvent vous le faire payer toute votre vie afin de ne plus commettre l'irréparable. Être célibataire vous offre la liberté de ne pas y penser et de continuer votre vie paisiblement. Pensez aussi que vous n'aurez plus d'excuses à trouver si vous n'avez tout simplement pas envie de la fêter. Ne mentez pas, on a tous eu recours à "la Saint-Valentin c'est commercial". Quel soulagement finalement ce célibat !

Prévoir sa propre soirée

Être en couple le soir de la Saint-Valentin c'est devoir tout partager à deux... et même le film. Si vous avez les mêmes goûts c'est chouette, mais si votre partenaire est fan de "Star Wars" et vous de "Titanic", les compromis peuvent être compliqués. Seul(e), vous pourrez choisir ce que vous avez envie de regarder : comédie romantique, film d'action, film de genre, film d'auteur... c'est vous qui décidez. Vous pourrez aussi manger tout ce que vous aimez sur votre canapé ou dans votre lit sans être sur votre 31. Ce soir-là vous serez maître de votre destin en toute liberté.

Être en couple le soir de la Saint-Valentin ne rend pas plus heureux

Parfois on se fait une image un peu trop parfaite de la Saint-Valentin : couple très amoureux, pétales de roses dans le bain, bougies, repas aux chandelles... Or certains couples n'en sont pas plus heureux et essaient de recoller les morceaux. Être célibataire ce soir-là vous permet de ne pas faire semblant d'aimer... Vous êtes libre de vos mouvements pour organiser votre soirée : inviter vos meilleurs amis, appeler votre crush du moment, partir faire de nouvelles rencontres... C'est tout simplement profiter de chaque moment pour se sentir bien et épanoui(e).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.