Carence affective : ces astuces pour la déceler

Chargement en cours
Les personnes qui sont atteintes de carence affective développent une forme de jalousie excessive.
Les personnes qui sont atteintes de carence affective développent une forme de jalousie excessive.
1/2
© Adobe Stock, Prostock-studio

Une personne qui développe une carence affective a dû faire face à un manque d'attention et d'amour dans son enfance. En grandissant, ce manque peut ressurgir. Par conséquent, l'individu va chercher tous les moyens pour combler ce vide.

La carence affective n'est pas le simple fait d'avoir manqué d'amour ou d'avoir reçu trop d'amour étant enfant et de chercher à tout prix de l'affection. Elle est une véritable manifestation psychologique, qui consiste à avoir un besoin accru d'affection des autres et de s'oublier. Les personnes en carence affective n'ont plus la capacité de vivre par et pour elles-mêmes. Elles ont toujours l'impression de ne jamais être prises en considération, qu'elles ne sont jamais aimées et en ce sens, elles sont toujours insatisfaites. Elles ne sont jamais "rassasiées" de l'attention qu'on leur porte et en demandent toujours plus.

Carence affective : s'effacer au profit des autres

Les personnes atteintes de carence affective ont peu confiance en elles et souffrent dans toutes leurs relations, qu'elles soient amicales ou amoureuses. Elles s'effacent et donnent toute la place à leurs ami(e)s ou à leur conjoint. Il est rare qu'elles prennent des décisions seules et cherchent sans cesse l'approbation de leur entourage. Elles souffrent d'une peur de l'abandon, ce qui parfois, peut provoquer des crises incontrôlables de jalousie. Très possessives, elles aiment être exclusives et sont toujours dans la compétition avec les gens qui côtoient les mêmes personnes qu'elles admirent. De ce fait, elles sont dans l'incapacité de forger des relations saines et stables.

Carence affective : quels sont les symptômes ?

Pour savoir si vous côtoyez une personne en carence affective ou si vous en faites partie, voici les symptômes qu'il faut reconnaître :

• peur de l'abandon;

• jalousie excessive;

• insatisfaction chronique;

• incapacité à prendre des décisions seul;

• manque d'estime de soi;

• anxiété et dépression (surtout lors de rupture);

• comportements compulsifs.

Carence affective : dépendance aux drogues et à l'alcool

Dans certain cas, et principalement chez les personnes vulnérables ou hypersensibles, la carence affective peut entraîner des addictions à l'alcool, aux drogues et/ou aux jeux. Ce comportement addictif leur permet de ne plus souffrir de ce manque d'affection et de cette détérioration des liens sociaux liées au trouble. Le plus souvent, elles ont connu un manque d'affection pendant l'enfance ou ont vécu un choc émotionnel. Si la carence affective touche les hommes comme les femmes, ce sont ces dernières qui sont généralement les plus affectées.

Carence affective : peut-on en guérir ?

Pour pourvoir guérir de la carence affective, il est important de prendre conscience de cet état. Il est donc nécessaire d'encourager les personnes victimes de ce trouble à consulter un psychologue, pour qu'elles puissent accepter la réalité. Une fois qu'elles auront compris qu'elles ne vont pas bien, différentes méthodes leur seront proposées comme la thérapie comportementale et cognitive (TTC). Des exercices simples peuvent également être envisagés, comme du sport, une activité artistique, de la méditation, pour qu'elles puissent se retrouver avec elles-mêmes et reprendre confiance en elles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.