Protéines en poudre : pour quel consommateur sont-elles destinées ?

Chargement en cours
Qu'est-ce que les protéines en poudre ?
Qu'est-ce que les protéines en poudre ?
1/2
© Adobe Stock, Pixel-Shot

Les protéines en poudre ont le vent en poupe ! Des supermarchés aux magasins bio en passant par les pharmacies, elles sont partout. Si l'offre est alléchante, les protéines en poudre sont-elles recommandées pour tous ? Réponse en quelques lignes.

Qu'est-ce que la protéine en poudre ?

Qu'elle soit d'origine animale ou végétale, la protéine en poudre est tout simplement une protéine que l'on peut retrouver dans la plupart des aliments tels que la viande, les produits laitiers, l'oeuf ou les légumes. Elle est proposée sous forme de poudre dans le but de faciliter son absorption. En général, ces protéines permettent de favoriser la prise de masse musculaire, de mieux récupérer après une séance de sport ou tout simplement d'éviter certaines carences alimentaires. Elles peuvent être ingérées, mélangées à une boisson dans un shaker ou saupoudrées sur des plats.

Les différents types de protéines

Sur le marché, pléthore de protéines sont proposées :

Les protéines laitières : comme la whey et la caséine issues donc de lait.

Leur point commun ? Elles contiennent toutes deux leur lot d'acides aminés qui donnent un coup de pouce aux muscles afin qu'ils se reconstruisent et se renforcent après l'entraînement. Ces dernières sont d'ailleurs exclusivement réservées aux personnes qui pratiquent un sport de manière assidue et très intense. Par exemple, pour les personnes qui s'adonnent à l'haltérophilie et pour qui la prise de masse musculaire nécessite un supplément de protéines. Elles se montrent donc inutiles pour les sportifs amateurs... voire dangereuses ! En effet, si l'on en croit les résultats d'une étude menée en mars 2018 par des chercheurs de l'université de Toronto, ces dernières, sur le long terme, pourraient engendrer des maladies cardiovasculaires.

Les protéines animales : à base de boeuf ou d'oeuf.

Exemptes de lactose, elles sont une alternative de choix pour les intolérants ne pouvant consommer des protéines venant du lait. Là encore, elles sont destinées aux sportifs de haut niveau désireux de nourrir leur muscle en azote, en fer et en créatine.

Les protéines végétales : pois, soja, riz, chanvre...

Les protéines végétales offrent un large choix aux personnes suivant un régime vegan. Elles peuvent donc être consommées par les sportifs recherchant une source végétalienne de protéines mais aussi par celles qui font face à des anémies ou à une grande fatigue dues à une carence alimentaire. Et pour cause, le régime vegan peut provoquer des carences en protéines, fer, calcium, zinc et en vitamines D et B12. Pour compenser, les vegans peuvent donc se tourner vers ces produits pour booster leur apport en protéines.

L'alimentation solide, une valeur sûre

De nombreuses personnes ont recours aux protéines. Cependant, il est important de préciser que ces compléments alimentaires sont recommandés si et seulement si vous pratiquez un sport de manière assidue et intense et que vous ne parvenez pas à atteindre votre apport protéique avec de vrais aliments solides. Dans le cas contraire, mieux vaut miser sur une alimentation solide, équilibrée et diversifiée. En effet, rien ne vaut les vitamines contenues dans les véritables fruits et légumes ou les nutriments des céréales et légumineuses.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.