Pourquoi faut-il se méfier des produits sans sucre ajouté ?

Pourquoi faut-il se méfier des produits sans sucre ajouté ?Adobe Stock

Les consommateurs font de plus en plus attention à la composition des produits qu'ils mangent. Ils s'assurent généralement que les aliments qu'ils achètent ne soient pas trop riches en graisse ou en sucre par exemple. Mais méfiez-vous puisque la mention "sans sucre ajouté" pourrait ne pas être signe d'un gage de qualité. Non ce n'est pas une valeur sûre. On vous explique pourquoi dans cet article. 

Depuis quelques années, les consommateurs se montrent de plus en plus prudents face aux compositions des produits que l'on trouve en supermarché. En effet, si avant les étiquettes importaient peu, il est fréquent aujourd'hui de voir des clients lire la liste des ingrédients d'un aliment avant de l'acheter. D'ailleurs pour les aider dans cette quête du "bien manger", de nombreuses applications mobiles ont vu le jour comme la plateforme Yuka. Le principe est simple : il suffit de scanner le code barre du produit et ensuite le site lui attribue une note sur 100 avec ses points faibles et ses points forts. Si la note est trop mauvaise, une alternative meilleure pour la santé vous sera proposée. Il est important de faire attention aux étiquettes. Ces dernières peuvent parfois nous duper. En effet, les produits sans sucre ajouté dit aussi "allégés" cachent parfois une toute autre réalité. Et oui, ils ne seraient pas si sains que cela. C'est du moins ce que révèle le magazine "Que choisir". On vous explique donc comment choisir les bons produits en faisant ses courses et ne pas être trompé. Voici toutes les informations à connaître absolument sur le sujet. 

Moins de sucre mais plus de gras ?

Souvent quand on trouve un produit trop riche en sucre, on se tourne vers un autre "sans sucre ajouté" car on pense que cela s'avère être la meilleure option, parfois à tort. En effet, le site "Que Choisir" a montré que souvent les produits sans sucre compensent ce manque par l'ajout d'autres ingrédients comme les matières grasses : par exemple, la tablette de chocolat sans sucre Karéléa de Léa Nature où l'on retrouve 47% de gras supplémentaire.  Même situation pour le pain de mie La Boulangère bio "sans sucre ajouté" qui est composée de 121 % de matières grasses de plus par rapport à d'autres références similaires. 

Plus de sel et d'additifs aussi ?

Mais les matières grasses ne sont pas le seul problème. En effet, les auteurs de l'enquête ont montré aussi que face au manque de sucre dans le produit, du sel ou mêmes des additifs étaient rajoutés : "Remplacer 35 g de (mayonnaise) Amora bio, par 35g de Jardin Bio Etic fait économiser 0.5% des maximums recommandés en sucres chaque jour... Mais ajoute 3% des seuils préconisés en sel".  Pour les additifs, la liste s'allonge également entre sucralose, aspartame ou encore acésulfame K. Tous "suspectés d'effets délétères sur la santé, notamment au travers d'une perturbation de la flore intestinale".  Pour rappel, si les ingrédients sont "sans sucre ajouté", cela ne veut pas dire qu'ils n'en contiennent pas. Ils peuvent en avoir naturellement. Il est donc important de rester vigilant. Récemment, on vous parlait de ces aliments transformés qui sont de véritables bombes à sucre et vous l'ignorez !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.