Nutrition-et-gourmandise

Nitrite et diabète : la charcuterie représente-t-elle un risque ?

©Adobe Stock

D'après le site Santé Publique France, en 2020, plus de 3,5 millions de personnes étaient traitées pour un diabète, soit 5,3% de la population. Pour rappel, le site explique que le diabète sucré représente "une affection métabolique, caractérisée par une hyperglycémie chronique (taux de sucre dans le sang trop élevé) liée à une déficience de la sécrétion ou de l'action de l'insuline, ou des deux".  Il existe deux principales formes de diabète. Le diabète de type 1 concerne les enfants ou les jeunes adultes et touche 6% des cas. Il est dû à une absence de sécrétion d'insuline par le pancréas.  Le diabète de type 2 qui est la forme la plus fréquente que l'on observe dans 90%, essentiellement chez les adultes. Ce dernier est dû à une mauvaise utilisation de l'insuline par les cellules de l'organisme. Récemment, une étude a fait le lien entre l'apparition du diabète de type 2 et l'alimentation. Résultat ? Les nitrates pourraient être dangereux pour la santé. On vous parle plus précisément des risques dans cet article.

Nitrates et diabète : un combo risqué pour la santé

Une étude de l'Inserm réalisée, il y a quelques jours, a été publiée dans la revue Plos Medicine. Pour cette recherche, 104 000 Français ont dû partager leurs habitudes alimentaires en renseignant les aliments et boissons qu'ils consommaient ainsi que la quantité et la marque. Leur poids, antécédents médicaux ou encore leur activité physique ont également été pris en compte.Les recherches ont permis de révéler que la consommation de nitrates pouvait favoriser l'apparition de diabète de type 2. En effet, sur les 104 000 participants, près de 1 000 auraient développé un diabète de type 2 depuis 2009. Le problème ? Les nitrites sont bien plus présents que l'on ne pense dans notre alimentation. Le Figaro confirme, en effet, qu'on les retrouve dans plus de 15 000 produits présents sur le marché Français. Les nitrates figurent notamment dans des aliments phares du quotidien des Français comme le jambon ou encore le saucisson. En effet, ils jouent un rôle de conservateur ou de colorant. Or, des personnes ayant une forte consommation alimentaire de cette substance auraient au total 27% de risques supplémentaires de développer un diabète de type 2.Or, le site 20 Minutes rappelle à juste titre que le diabète "peut engendrer à son tour des infarctus du myocarde, des insuffisances cardiaques et rénales ou encore des AVC. Au total, 3,5 millions de Français en souffrent actuellement".C'est pourquoi, l'Anses recommande de limiter sa consommation de charcuterie à 150 grammes par semaine.Récemment, on vous alertait d'ailleurs sur la présence de cette substance : Nos jambons contiennent beaucoup trop de nitrites et c'est dangereux.

Cristina Lièvre, 750g

Liens commerciaux