Le pain trop grillé est toxique et voici les risques pour votre santé !

Le pain trop grillé est toxique et voici les risques pour votre santé !Adobe Stock

Quelquefois, il est impératif de cuire certains aliments en respectant des règles. A défaut, cela pourrait être dangereux de les consommer. C'est le cas notamment du pain grillé qui pourrait s'avérer toxique s'il est trop grillé. Pourquoi ? On vous explique toutes les informations à connaître sur le sujet. 

Il n'y a rien de plus français qu'une baguette de pain. Généralement, les étrangers caricaturent les habitants de l'Hexagone vêtus d'une marinière, d'un béret et une baguette à la main. Et pour cause, en France le pain, on en raffole. Il existerait sur notre territoire pas moins de 32 000 boulangeries. Par an, chaque habitant en mange environ 58 kg. Généralement, pour 95% des consommateurs, c'est au cours du déjeuner et du dîner que le pain s'avère indispensable. Au petit déjeuner également, ce produit a une place de choix. Bref, tout au long de la journée le pain nous accompagne et pour beaucoup, il serait difficile de s'en passer. Mais si nombreux le préfèrent grillé, il faut toutefois se méfier. En effet, la cuisson excessive de cet aliment peut s'avérer dangereuse pour la santé. Car oui, la cuisson est souvent une étape clé. Si pour les morilles, par exemple, elle est indispensable pour qu'elles ne soient pas toxiques, pour le pain en revanche, une cuisson trop élevée peut le rendre non comestible. Les tartines trop grillées représentent, à vrai dire, un réel risque. Comment expliquer ce phénomène ? On lève le mystère dans cet article et on vous donne plus de détails sur ce sujet. 

Griller du pain : un geste anodin qui peut pourtant être risqué

Beaucoup préfèrent le pain grillé au four ou au grille-pain. De plus, toaster du pain rassis est une bonne alternative pour le consommer après quelques jours. Le problème ? Si la cuisson est excessive, cela représente un risque pour la santé. En effet, trop chauffer le pain augmente l'acrylamide, une substance cancérogène avérée chez l'animal qui pourrait avoir les mêmes effets chez l'Homme. Comment cela se produit-t-il ? En chauffant le pain, une réaction chimique intervient entre les sucres présents dans le pain comme le glucose et le fructose avec des acides aminés qui constituent des protéines. A haute température, ils accentuent l'acrylamide présente dans le pain. Cette réaction dite de Maillard a lieu généralement dans les cuissons à sec donc dans le four, le gril ou le grille-pain par exemple. Ce phénomène ne s'observe pas seulement pour le pain puisque les frites, les biscuits ou encore les céréales sont également concernés.  Pour éviter cela, il est essentiel de ne pas brûler son pain pour ne pas dépasser une température qui excède 220°C. La Food standards agency avait d'ailleurs déjà lancé un message de prévention en 2017 sur le sujet. L'organisme avait précisé que, pour l'instant, le seuil de tolérance de notre organisme face à l'acrylamide n'était pas connu. Néanmoins, une étude sur les animaux avait montré que cette substance chimique était neurotoxique et pouvait favoriser l'apparition de cancer. Si à ce jour, aucune étude a été réalisée chez l'homme, les autorités sanitaires recommandent d'être prudent notamment face à l'évolution de notre mode alimentaire, où la friture et la cuisson au four sont omniprésentes. Ainsi, pour minimiser les risques d'exposition à l'acrylamide, il est recommandé de cuire le pain afin qu'il ait une couleur jaune d'or mais pas brune. Souvenez-vous donc de cela la prochaine fois que vous vous ferez des tartines ! 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.