La cuisine nikkei est tendance, mais est-elle bonne pour la santé ?

Chargement en cours
La cuisine nikkei est une fusion entre la gastronomie populaire péruvienne et la cuisine japonaise.
La cuisine nikkei est une fusion entre la gastronomie populaire péruvienne et la cuisine japonaise.
1/2
© Adobe Stock, Lean.stanco

La cuisine nikkei est une fusion entre la nourriture péruvienne et la cuisine japonaise. Ce métissage explosif de cultures a donné vie à un art culinaire puissant qui allie avec subtilité les assaisonnements autant asiatiques que péruviens. Néanmoins, si la cuisine nikkei paraît très alléchante, une question survient : est-elle bonne pour la santé ?

Qu'est ce que la cuisine nikkei ?

Cela vous paraît étrange ? Et bien tout s'explique ! À la fin du XIXe siècle, le Pérou connaît une vague migratoire japonaise importante. Ces migrants "nikkei" - qui signifie d'origine japonaise - s'intéressent alors à la cuisine traditionnelle du Pérou, dite "criolla", qu'on peut traduire par populaire en français. Ainsi, dans la cuisine nikkei, vous trouverez des plats comme le "yuzu kosho" qui mélange l'agrume japonais yuzu et le aji amarillo (un piment péruvien) ou encore les makis acevichados utilisant la base des makis avec le fameux jus de marinade du ceviche péruvien : le "leche de tigre" qui est si particulier à ce plat. Cette fusion fait sens, car les deux pays sont bordés par la mer et partagent cette culture du poisson dans leur gastronomie respective et notamment celle du poisson cru.

Les bienfaits de la cuisine nikkei

La cuisine nikkei présente énormément de plats à base de poisson. Ce dernier étant une bonne source de protéines et de vitamine A, il est bon de l'adopter au quotidien afin de varier son alimentation. De plus, le poisson est un antioxydant qui détient des oligo-éléments. Les omégas 3, par exemple, sont nécessaires au développement et au fonctionnement de la rétine, du cerveau et du système nerveux. Autrement dit, la cuisine nikkei a de nombreux avantages de par les aliments qu'elle met en avant.

Indépendamment de cette fusion, la cuisine japonaise est connue pour ses bienfaits. Mise à part le poisson, cette dernière repose sur le riz, les légumes, les algues, les fruits... Le Pérou, quant à lui, regorge de produits locaux et variés et ce dernier est renommé mondialement pour sa gastronomie. Par exemple, dans les aliments bons pour la santé représentés dans la cuisine péruvienne, vous pouvez retrouver les fruits exotiques aux valeurs nutritives extraordinaires, la coriandre qui fait partie des superaliments ou encore le quinoa, deux fois plus riches en fibres que les pâtes et trois fois plus que le riz.

Les méfaits de la cuisine nikkei

Comme beaucoup de choses, il est préférable de ne pas abuser de certains plats ou de certains condiments de la cuisine nikkei. Par exemple, la sauce soja est à consommer avec parcimonie. Même si le soja possède beaucoup de vertus, consommé à l'excès, il a des effets oestrogéniques. En effet, le soja contient des substances de la famille des phyto-oestrogènes, ces derniers peuvent interagir avec les hormones féminines et entrer en concurrence avec les oestrogènes. Néanmoins, il est important de savoir que les effets du soja sont au coeur d'un débat qui n'est pas encore tranché.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.