Nutrition-et-gourmandise

Des scientifiques ont trouvé la solution pour se remettre d'une gueule de bois après les fêtes !

©Adobe Stock

Si les fêtes de fin d'année sont des moments chaleureux, elles riment souvent avec excès. Et oui, parfois à vouloir trop en faire, on cède à la démesure. Il y a souvent trop de cadeaux sous le sapin, trop de nourriture et aussi trop d'alcool. On en profite pour vous rappeler que l'alcool est à consommer avec modération. Il est vrai que la fin d'année se veut particulièrement festive. C'est le moment propice pour que l'alcool coule à flot. On prévoit de nombreuses bouteilles de champagne, des recettes de cocktails pour impressionner les convives et quelques digestifs pour bien finir le repas. Résultat ? Le lendemain s'avère parfois compliqué . Heureusement, il existe de nombreuses astuces pour éviter d'être confronté à cette situation. Beaucoup recommandent, par exemple, de boire au cours de la soirée suffisamment d'eau afin de ne pas avoir mal à la tête le lendemain. Le Dr Joseph Fisher s'est justement intéressé au sujet. Dans une étude, publiée par Scientific Reports et relayée par IFL Science, il a d'abord démontré avec son équipe que l'alcool notamment l'éthanol qui arrive dans le sang est éliminé à 90% par le foie et les 10% restant par les reins et les poumons.  Ainsi, nos confrères du média "Le Bonbon" expliquent que "c'est pour cette dernière raison que les tests d'alcoolémie révèlent le taux d'alcool dans le sang lorsque l'on souffle dans le ballon". Avec cette constatation, les experts ont trouvé une méthode qui semblerait efficace pour éliminer l'alcool plus rapidement. On vous explique tout. 

Respirez, vous éliminez de l'alcool !

Après les conclusions énumérées plus haut, les chercheurs se sont demandés si une profonde respiration, plus forte, plus rapide pourrait éliminer l'alcool plus efficacement. Verdict ? Cela pourrait bel et bien avoir un impact sur les effets de l'alcool à condition d'être aidé pour la respiration : " Vous ne pouvez pas simplement hyperventiler, car en une minute ou deux, vous seriez étourdi et vous perdriez connaissance". Face à ce constat, les chercheurs ont créé un dispositif pour capter une partie du CO2 expulsé afin de le renvoyer dans l'organisme lors de l'inspiration. Résultat : cela permet de maintenir les niveaux minimums de ce gaz dans le sang tout en éliminant l'alcool : "Il s'agit d'un dispositif très simple, de faible technicité, qui pourrait être fabriqué n'importe où dans le monde : il ne nécessite ni électronique, ni ordinateur, ni filtre" explique l'étude. Grâce à cette invention, les participants aux travaux ont pu éliminer 3 fois plus d'éthanol.  Si d'autres études plus poussées doivent encore être réalisées notamment sur les personnes avec une forte alcoolémie et sur un plus large panel, ces premiers résultats restent encourageants.  Pour vous aider face à un excès d'alcool, on vous parle d'une pilule anti-gueule de bois qui existe et on vous dit où la trouver. 

Cristina Lièvre, 750g

Liens commerciaux