Des chercheurs ont trouvé un lien entre la pomme de terre et la lutte contre le cancer !

Des chercheurs ont trouvé un lien entre la pomme de terre et la lutte contre le cancer !Adobe Stock

L'alimentation jouerait un rôle clé dans les risques de cancers. D'ailleurs, récemment, des chercheurs ont montré que certains produits seraient bénéfiques pour lutter contre l'apparition de la maladie. On fait le point dans cet article et on vous explique tout.

Le cancer est la première cause de mortalité prématurée en France, devant les maladies cardiovasculaires. Chaque année, les chiffres relatifs à cette maladie ne diminuent pas. On apprend sur le site de la Fondation pour la Recherche sur le Cancer qu'en 2018, environ 382 000 nouveaux cas de cancers ont été diagnostiqués à travers l'Hexagone. De plus, la plateforme précise également "on estime que 3,8 millions de personnes vivent en France aujourd'hui avec un diagnostic de cancer". Face à l'ampleur de ce phénomène, la recherche travaille sans relâche pour trouver de nouvelles pistes de traitement.  Dernièrement, des chercheurs ont montré, une nouvelle fois, l'importance de l'alimentation dans le développement de cette maladie. En effet, on entend souvent dire que certains aliments seraient néfastes et augmenteraient le risque de cancer. On vous en parlait récemment avec la charcuterie et les nitrates qu'elle contient mais c'est également le cas avec les boissons sucrées qui sont néfastes pour la santé.  Si certains produits sont potentiellement dangereux, d'autres, en revanche, seraient à privilégier.  Il y a peu des chercheurs polonais ont détecté trois légumes qui seraient bénéfiques pour neutraliser les cellules cancéreuses, sans endommager les cellules saines. Voici toutes les informations à connaître sur cette avancée majeure.

Des légumes efficaces pour diminuer les risques de cancer ?

Certains légumes seraient bénéfiques pour limiter les risques de développer un cancer : c'est ce qu'a prouvé  une récente étude réalisée par des chercheurs de l'université Adam Mickiewicz à Poznan en Pologne. Publiés dans la revue Frontiers in Pharmacology, les travaux ont émis l'hypothèse que les plantes solanacées pourraient être efficaces comme traitement contre le cancer. Parmi cette catégorie de plantes, on retrouve des végétaux comme la tomate, l'aubergine ou encore la pomme de terre.Chaque élément détient des composés naturels de la famille des glycoalcaloïdes. Or, cette substance, grâce à un dosage adapté, pourrait permettre d'empêcher la croissance des cellules cancéreuses. Mieux encore, elle pourrait même les neutraliser, comme l'explique l'étude : "ces composés thérapeutiques pourraient être appliqués séparément ou en association avec d'autres médicaments pour augmenter l'efficacité du traitement du cancer".Cette avancée est donc prometteuse puisqu'elle permettrait de détruire les cellules cancéreuses sans endommager les cellules saines.Et en parlant d'alimentation et de santé, on répond à la question suivante : Cet aliment peut-il vraiment réduire les risques de cancer du sein ? 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.