Comment bien préparer le gigot de 7 heures ?

Chargement en cours
La viande du gigot de 7h est si tendre qu'elle peut se découper à la cuillère.
La viande du gigot de 7h est si tendre qu'elle peut se découper à la cuillère.
1/2
© Adobe Stock, M.studio

Parmi les plats les plus populaires des fêtes de fin d'année, il y a bien évidemment la dinde, les rôtis, le foie gras... mais aussi le gigot de 7h. Ce dernier, comme son nom l'indique, demande une cuisson très longue. L'idée vous tente pour le réveillon ? Découvrez toutes les astuces pour le réussir à la perfection.

Certaines viandes demandent une cuisson lente, à basse température, pour révéler tous leurs arômes et obtenir une texture fondante, délicieuse, qui fond sur la langue. C'est le cas de l'agneau, qui fait partie de ces ingrédients qui ne se cuisine pas vraiment à la dernière minute, d'où le nom si particulier de cette recette emblématique : le gigot de 7h.

Pourquoi une cuisson si lente ?

Si le gigot de 7h met aussi longtemps à cuire, c'est à cause de la température qu'il nécessite. Pour obtenir une viande si fondante qu'elle peut se découper à la petite cuillère, il faut opter pour une cuisson à basse température : 120° Celsius (thermostat 4). Dans ce genre de conditions, il faut compter 3h30 de cuisson pour un kilo de viande... Et donc 7h pour une pièce de deux kilos. Le processus est long, mais le résultat en vaut la chandelle tant il est savoureux.

Les bons ingrédients

Pour réussir un plat savoureux, il vous faudra avant tout une viande de qualité, et un poids conséquent. L'idéal est d'avoir une pièce de gigot d'agneau de 2 kilos, à commander à l'avance chez son boucher pour être sûr de l'avoir le jour J. Pour l'accompagner et révéler sa saveur, il vous faudra également :

- 250g de couenne

- 200g de carottes

- 300g d'oignon

- 500g de tomates pelées

- 1 bouquet garni

- 30cl de fond de veau

- 10cl d'huile d'olive

- 10cl de cognac

- 50cl de vin blanc

- du poivre et du sel

Une préparation minutieuse

Pour obtenir une cuisson homogène, votre viande doit être à température ambiante avant d'être placée au four. Sortez donc votre gigot du réfrigérateur au moins une heure avant d'entamer la cuisson. Commencez par saler et poivrer votre viande, avant de la faire revenir dans un peu d'huile chaude pour faire dorer l'extérieur. Prenez une cocotte et tapissez le gond de couenne, avant d'y déposer les légumes, le bouillon, l'alcool, le bouquet garni, et enfin votre viande. Cette garniture aromatique va venir parfumer votre plat, et fera un délicieux accompagnement sans avoir à gérer une préparation supplémentaire. Refermez l'appareil et enfournez à 120° Celsius.

La cuisson est lancée, c'est parti pour 7 longues heures. Mais pas question de laisser le plat dans le four et de vaquer à ses obligations : il vous faudra régulièrement vérifier votre plat pour l'arroser, et éventuellement rajouter un peu de fond de veau dissout dans de l'eau chaude si vous constatez que tout le liquide de votre cocotte s'est évaporé, afin de ne pas obtenir une viande totalement desséchée à l'issue du processus. Attention : si vous retournez votre viande, faites attention à ne surtout pas la piquer avec une fourchette ou un couteau, sous peine de voir tout le jus s'échapper.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.