Cet incontournable de l'apéro parfait pour votre transit, mais pas que !

Cet incontournable de l'apéro parfait pour votre transit, mais pas que !Les bienfaits des noix de cajou. Adobestock

Trop sous-cotées, les noix de cajou méritent de gagner en popularité. Que vous soyez végétarien ou non, que vous vouliez réduire votre consommation de viande ou équilibrer votre alimentation, il y aura toujours une bonne raison de manger une poignée de noix de cajou tellement elles sont pleines de bienfaits.

Les végétariens vont sauter de joie : on a découvert une petite pépite à adopter d'urgence dans la cuisine de tous les jours. Enfin, on ne l'a pas découverte, mais re-découverte... Jusque-là cantonnée aux ramequins servis à l'apéro et, de temps en temps, dans un poulet korma, la noix de cajou va désormais intégrer votre alimentation quotidienne tellement qu'elle est bonne pour votre santé. Ce n'est clairement pas le produit le plus abordable - comptez 14 à 30 euros le kilo - mais ça les vaut. Pour vous donner un ordre d'idée, une entrecôte coûte environ 30 à 70 euros le kilo. Ok, mais les deux produits n'ont rien à voir, nous direz-vous. Certes, mais quand consomme peu de viande et de poisson -et même quand on en consomme-, la noix de cajou est très intéressante pour la santé

Petit récap' sur la noix de cajou

On sort la fiche d'identité de la noix de cajou pour faire les présentations sans omettre aucun détail. Originaire du Brésil, la noix de cajou à été découverte au 16e siècle. Aujourd'hui, c'est surtout en Inde qu'on la cultive.  Comme la noix de pécan, la noisette ou l'amande (et plein d'autres encore), la noix de cajou est un oléagineux. Quid ? Pour faire simple, ce sont des fruits secs riches en matière grasse qu'on appelle acide gras. On recommande généralement d'en consommer 30g par jour, soit une petite poignée, soit dans votre muesli du petit déjeuner, en en-cas à 10h, dans le repas du déj' ou pour le dîner. On les préfère sans sel ajouté et grillées à sec pour profiter de tous leurs bienfaits. D'ailleurs, quels sont-ils ? 

Un transit aussi fluide que le périph' à 15h

Les noix de cajou contiennent presque 6g de fibres aux 100g. Pour vous donner un ordre d'idée, c'est 2x plus qu'une pomme Pink Lady (2,9g de fibres/100g). C'est donc un aliment super intéressant à consommer pour ceux qui ont des troubles du transit intestinal et des problèmes de digestion.  Mais attention : notre comparaison est tout de même à relativiser, car une pomme fait à elle seule 150g au bas mot, là où il est recommandé de ne pas dépasser 30g de noix de cajou par jour. 

On est relax, Max

100g de noix de cajou apporte 223mg de magnésium. Comme on adore les produits en croix, on a calculé pour vous l'apport en magnésium pour la quantité recommandée de noix de cajou (30g), et on a obtenu 66,9 mg de magnésium. Clairement, ça ne suffit pas à couvrir notre apport journalier recommandé de 6mg par kilo et par jour, mais c'est déjà un bon début. Le magnésium joue un rôle majeur dans le bon fonctionnement du système immunitaire, mais également pour réguler la pression artérielle et réduire notre stress. Les sportifs ont tout intérêt à consommer des sources de magnésium pour maintenir leurs muscles en bonne santé. Pour rester sur les oligo-éléments et minéraux, on notera l'apport en fer, en phosphore et en potassium pourvu par cet oléagineux. 

Votre cœur criera "à la bonne heure !"

Grâce à sa richesse en Oméga 9 (27,4mg) et en Oméga 3 (8,86 mg) d'après les chiffres publiés sur Ciqual, la noix de cajou prévient des risques d'apparition du diabète et des maladies cardio-vasculaires, mais aussi pour entretenir notre système immunitaire et contribuer au développement de notre cerveau. Comme nous sommes souvent en grosse carence d'oméga 3, c'est un chouette aliment à intégrer dans notre petit déjeuner.  

C'est bon pour bébé

Que les futures mamans se réjouissent : la noix de cajou est riche en acide folique, aussi appelée vitamine B9. Cette vitamine est juste in-dis-pen-sable pour assurer le bon développement du fœtus. Bon, l'oléagineux est aussi une source non négligeable de vitamine K (qui, en gros, joue un rôle dans la santé osseuse et celle de nos cellules).  

On vous dira "tu vas à la salle toi, ça se voit"

On vous disait plus haut que les noix de cajou coûtent environ 15 à 30 euros le kilo, contre 30 à 70 euros le kilo d'entrecôte de bœuf. Si, on vous l'accorde, cette comparaison est un peu tirée par les cheveux, elle permet d'aborder un point essentiel : l'apport en protéines (végétales) et en fer des noix de cajou. Dans 100g de noix de cajou, il y a 18g de protéines, contre 25g pour 100g de viande de boeuf. La différence n'est pas énorme, n'est-ce pas ? Même constat pour le fer : 3,9mg de fer du côté de la noix de cajou contre 2,55mg pour l'entrecôte. Toutefois, attention à ne pas s'emballer. Les protéines végétales doivent être associées à des céréales comme du riz, du quinoa ou du sarrasin pour apporter les 9 acides aminés essentiels à l'organisme. 

La noix de cajou : riche en bienfaits et intéressante pour une alimentation variée

Les noix de cajou sont bourrées de bienfaits, et sont particulièrement intéressantes dans le cadre d'un régime alimentaire végétarien ou végétalien (mais pas que). On aime leur richesse en fibres et en oligo-éléments que ne permet pas la viande, mais elle ne contient pas de vitamine B12 ni tous les acides aminés. Le mieux pour profiter des nombreux bienfaits de la noix de cajou est de les intégrer dans une alimentation variée et d'alterner protéines animales et végétales pour ne pas trop consommer de graisses saturées ni de cholestérol. Tout au long de cet article, notre comparaison sert à donner un ordre d'idée, elle ne suppose pas que les noix de cajou remplacent la viande. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.