À la vapeur, à la poêle... quelle cuisson des asperges choisir pour la santé ?

Chargement en cours
Légume star du printemps, l'asperge est appréciée pour sa saveur fine et subtile.
Légume star du printemps, l'asperge est appréciée pour sa saveur fine et subtile.
1/2
© Adobe Stock, nata_vkusidey

Légume incontournable du printemps, l'asperge pointe le bout de sa tige dès le mois d'avril pour apporter son lot de bienfaits sur la santé. Mais comment la cuisiner pour profiter de toutes ses vertus ? Suivez le guide !

C'est entre avril et juin que l'asperge débarque sur les étals, pour le plus grand plaisir des amateurs de ce légume au goût fin et subtil. Blanche , verte ou violette, elle peut être dégustée aussi bien chaude, que tiède ou froide et être agrémentée d'une vinaigrette, ajoutée dans une salade ou mixée dans une soupe, au choix ! Si vous êtes friand d'asperges, privilégiez les françaises, produites dans le Sud-Ouest et veillez à dégoter celles dont les tiges sont fermes, cassantes et d'épaisseur similaire. Un doute sur leur fraîcheur ? Faites-en rouler quelques-unes dans vos mains ! Si elles " crissent ", vous pouvez procéder à l'achat !

L'asperge, l'alliée santé par excellence

Si c'est le légume phare de la saison printanière, c'est sûrement grâce à son goût délicat et sa texture unique... mais pas que ! En effet, l'asperge peut se targuer d'avoir plus d'un tour dans sa tige pour apporter moult bienfaits à la santé. Composée d'eau à plus de 90%, riche en potassium et en asparagine, l'asperge fait partie du top 5 des aliments diurétiques en stimulant l'élimination rénale ! De ce fait, elle est capable de limiter le risque de rétention d'eau. Aussi, si vous souhaitez entamer une cure détox au printemps, sachez que l'asperge est également une alliée de taille. Elle est en effet compétente pour nettoyer l'organisme alourdi et ralenti par une alimentation trop riche en hiver. Pourvue de fibres solubles et insolubles, elle donne également un coup de pouce au système digestif et aide à lutter contre la constipation. Enfin, l'asperge est une remarquable source d'antioxydants qui protègent l'organisme contre les radicaux libres et le développement de certains cancers. Et pour ne rien gâcher, avec moins de 30 calories pour 100g, l'asperge est peu calorique, ce qui en fait un aliment de choix pour garder la ligne.

Asperge : quid de sa cuisson ?

Côté cuisson, les modes proposés sont nombreux ! En effet, l'asperge peut être cuite à la vapeur, à la poêle, au micro-ondes, à l'eau bouillante ou encore au four. Si certains modes de cuisson sont préconisés pour leur gain de temps ou encore pour le résultat obtenu (à l'instar des asperges rôties au four qui seront inévitablement croustillantes), la cuisson vapeur reste à privilégier pour ses effets sur la santé. Et pour cause, cette dernière permet de préserver au maximum les vitamines et les minéraux contenus dans le légume ainsi que sa belle couleur, sa texture moelleuse et croquante à la fois et sa saveur particulière. La raison ? Sa température n'excédant pas les 100°C, tous les nutriments sont conservés. Pour ce faire, liez les légumes en botte et placez-la debout dans le récipient contenant 50 cl d'eau. Lorsque la soupape commence à faire des rotations, déclenchez le minuteur durant 6 minutes. Les asperges sont cuites !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.