Simulateur d'aube : est-ce efficace ?

Chargement en cours
Le simulateur d'aube permet d'être réveillée en douceur par une lumière de plus en plus puissante.
Le simulateur d'aube permet d'être réveillée en douceur par une lumière de plus en plus puissante.
1/2
© Adobe Stock, volha_r

Émilie Nougué

Les simulateurs d'aube promettent de faciliter le réveil en reproduisant artificiellement dans la chambre un lever de soleil. Mais ces appareils de luminothérapie sont-ils vraiment efficaces ? Quels effets ont-ils sur notre organisme ? Voici quelques éléments de réponse.

Qu'est-ce qu'un simulateur d'aube ?

Un simulateur d'aube est un appareil à la croisée de la lampe de chevet et du réveil-matin. Programmé entre 90 et 15 minutes avant l'heure escomptée du lever, il commence par émettre une faible lumière orangée semblable à celle que le soleil émet quand il commence à pointer à nouveau le bout de son nez. La lumière émise au départ par l'ampoule est d'une puissance équivalente à la lueur d'une bougie. Si elle n'est pas suffisamment forte pour vous réveiller, elle peut déjà traverser votre paupière close et, via le nerf optique, transmettre à votre cerveau l'information que le jour est sur le point de se lever. Peu à peu, la lumière s'intensifie. Vous finissez par ouvrir les yeux de vous-même, réveillée par les lueurs artificielles de l'aube. La plupart des appareils permettent également de programmer une alarme sonore, la radio ou bien des sons de la nature comme des chants d'oiseaux.

Un réveil naturel en douceur

L'avantage d'un tel dispositif est qu'il permet d'aborder la journée en douceur et sans stress. En effet, lorsque la sonnerie d'un réveil-matin classique retentit, vous êtes souvent en plein cycle de sommeil paradoxal et dormez donc profondément. Vous êtes brutalement réveillée et mettez de longues minutes à vous remettre de ce mini-traumatisme. Avec un simulateur d'aube, tout se fait progressivement. En prenant conscience que l'heure du lever approche grâce à la lumière qui s'intensifie, votre organisme se met à stopper la production de mélatonine, autrement appelée l'hormone du sommeil. Vous continuez de dormir quelques minutes mais sortez de votre cycle paradoxal. La température de votre corps augmente peu à peu et la sécrétion de cortisol, une hormone anti-stress, s'accroît. Résultat, vous n'êtes plus stressée dès le réveil. Par ailleurs, si les fonctions alarme et radio peuvent rassurer au départ, elles deviennent rapidement inutiles pour la majorité des utilisateurs de simulateurs d'aube, qui prennent l'habitude d'être réveillés uniquement grâce à la lumière.

Un appareil utilisable par tous

Le simulateur d'aube propose la plupart du temps une fonction simulation de crépuscule qui permet, comme son nom l'indique, de reproduire un coucher de soleil et de favoriser ainsi l'endormissement. Cet appareil est particulièrement efficace pour les personnes anxieuses ou pour celles qui doivent faire face à un dérèglement de leur horloge biologique, à cause d'un décalage horaire par exemple.

Mais il peut être utilisé quotidiennement par tous, en veillant bien à placer l'appareil sur sa table de chevet, la surface lumineuse tournée vers soi, pour un maximum d'effets (la lumière pourra ainsi pénétrer la rétine). Les marques Philips, Thomson, Berer, Dayvia, Top Life ou encore Lumie proposent de tels appareils à des prix compris entre 50 et 250 euros. À vous de faire votre choix !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.