Zoom sur le régime microbiote, nouvel allié bien-être

Chargement en cours
Considéré comme un second cerveau l'intestin, ou microbiote, joue un rôle prépondérant dans la santé et le bien-être général.
Considéré comme un second cerveau l'intestin, ou microbiote, joue un rôle prépondérant dans la santé et le bien-être général.
1/2
© Adobe Stock, underdogstudios

Jessica Xavier

La flore intestinale, ou microbiote, est composée de milliards de bactéries qui jouent un rôle essentiel dans votre bien-être et votre santé. Voici comment protéger ces bactéries qui vous veulent du bien.

Digestion, immunité, prévention des inflammations et des allergies... l'intestin n'a pas volé son surnom de deuxième cerveau. Quand il est question de prendre votre santé en mains, il est sur tous les fronts. Mais pour fonctionner correctement il a besoin que vous lui donniez le bon carburant.

Le microbiote c'est quoi ?

Le microbiote intestinal a la cote ! Cet écosystème naturel présent dans l'intestin, composé de levures, de champignons et de bactéries (les bonnes !), est en passe de devenir aussi passionnant que le cerveau. En effet, le gros intestin comporte environ cent mille milliards de bactéries et si leur rôle n'est pas encore complètement élucidé, leurs effets bénéfiques pour la santé semblent évidents.

Le saviez-vous ? Avant, cet ensemble d'organismes vivants était appelé "flore intestinale". Un terme remis au goût du jour car mal adapté. En effet, les germes de la flore intestinale ne sont pas végétaux mais bien des espèces animales.

L'importance d'une alimentation pro-microbiote

Les bons aliments stimulent les bonnes bactéries qui transportent notamment les vitamines (B, K) et aident à la digestion. À l'inverse les mauvais aliments auront tendance à favoriser des réactions pro-inflammatoires à l'origine de divers troubles digestifs et autres maladies inflammatoires. En adoptant une alimentation riche en probiotiques et prébiotiques qui nourrissent cette flore intestinale tout en la préservant, vous améliorez votre santé et votre bien-être général.

Le saviez-vous ? Prébiotiques et probiotiques sont souvent confondus alors qu'ils ont des rôles bien différents. Les prébiotiques sont des fibres qui nourrissent et stimulent certaines bactéries du microbiote quand les probiotiques sont des bactéries présentes à l'état naturel dans la flore intestinale. Elles protègent les bonnes bactéries tout en luttant contre les néfastes.

Dans l'assiette, les sources de probiotiques

Les aliments fermentés type kimchi et chou chinois, la sauce soja, les boissons fermentées kéfir et kombucha... Ces aliments aident à rééquilibrer le microbiote et à renforcer le système immunitaire. Si vous trouvez ces aliments trop exotiques, tournez-vous vers les yaourts, les cornichons, le chou de la choucroute, la levure de bière active...

Les aliments riches en prébiotiques

Parmi les aliments riches en prébiotiques, il y a : le topinambour, le pissenlit, les céréales comme l'orge, l'avoine, les pois chiches, les pois cassés, les lentilles, les haricots secs, l'ail, le poireau, l'oignon, l'asperge, les endives, les bananes...

Attention, les fibres de ces prébiotiques ne sont pas digérées et elles arrivent intactes dans l'intestin. Certaines personnes, souffrant notamment du syndrome de côlon irritable, peuvent ressentir de l'inconfort quand elles en consomment.

Enfin n'oubliez pas de varier les plaisirs. Plus l'apport en fibres est diversifié, plus la diversité de bactéries est grande dans le microbiote qui s'en porte d'autant mieux et vous aussi !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.