Zoom sur la moxibustion, la stimulation du corps par la chaleur

Chargement en cours
La moxibustion est une pratique de médecine chinoise traditionnelle visant à relancer l'énergie grâce à la chaleur.
La moxibustion est une pratique de médecine chinoise traditionnelle visant à relancer l'énergie grâce à la chaleur.
1/2
© Adobe Stock, Africa Studio

La moxibustion utilise la chaleur pour dénouer des blocages, faire circuler l'énergie, soulager certains maux... Une pratique de médecine chinoise, source de bien-être.

La moxibustion, ou moxa, consiste à chauffer des points d'énergie situés sur un méridien d'acupuncture avec un bâton incandescent (généralement un bâton d'armoise). Cette technique d'acupression rappelle l'acupuncture. Il s'agit en effet de techniques étroitement liées, sauf qu'en acupuncture des aiguilles sont utilisées. En fonction des besoins du patient, le praticien choisira l'une ou l'autre technique. En effet, certains points ne se piquent pas avec une aiguille quand d'autres ne se chauffent pas avec un moxa.

Un geste précis

La moxibustion consiste à chauffer une zone du corps pour réchauffer, stimuler et relancer la circulation d'énergie. Le bâton est alors approché au plus près de la peau sans jamais la toucher, et maintenu en place suffisamment longtemps pour que la peau rougisse. Pas de durée recommandée, le praticien laisse le bâton en place plus ou moins longtemps selon le déséquilibre à traiter mais également en fonction du ressenti de la personne. La pratique doit rester confortable et ne doit pas provoquer de brûlure. Quelques minutes suffisent généralement. Plusieurs points peuvent par ailleurs être chauffés au cours d'une même séance, jusqu'à trois ou quatre et la moxibustion peut être associée à de l'acupuncture.

Deux autres outils au service de la moxibustion

Si le moxa, le bâton d'armoise, est le plus répandu pour la moxibustion, parfois certains praticiens utilisent un petit cône qu'ils déposent sur le point d'énergie à stimuler et allument la pointe. D'autres utilisent des aiguilles sur lesquelles ils déposent une petite boule d'armoise qu'ils allument afin que la chaleur se diffuse dans l'aiguille et augmente la stimulation dans la zone. Il s'agit ici d'une pratique très délicate réservée aux praticiens les plus expérimentés.

Les bienfaits de la moxibustion

La moxibustion a vu le jour en Chine septentrionale, dans des contrées où le froid et l'humidité provoquent des dysfonctionnements au niveau de l'organisme. Chauffer certains points d'énergie aide selon la médecine traditionnelle chinoise à combattre le froid et l'humidité, à réchauffer le corps. Le moxa est utilisé pour soulager les douleurs articulaires, les crispations musculaires, certains troubles digestifs ou gynécologiques, la fatigue. La moxibustion pourrait aussi aider pour certains troubles sexuels comme la frigidité ou l'impuissance. Elle est aussi très souvent utilisée pour booster les défenses immunitaires et l'énergie notamment aux changements de saison.

À savoir, la pratique vient régler des problèmes liés au froid et donc de nombreuses indications contre les affections hivernales dues au froid. À l'inverse, elle ne doit pas être utilisée directement sur une zone qui souffre d'un excès de chaleur ou de sécheresse.

Des précautions avec l'automédication

Dans son ouvrage "Ma Bible de la Médecine Chinoise", le Dr Philippe Maslo met en garde contre l'automédication. S'il semble simple de chauffer soi-même certains points, la difficulté et de poser le bon diagnostic. Pas question de chauffer des points au hasard au risque "d'avoir des effets négatifs si la nature du déséquilibre énergétique n'est pas clairement identifiée." Mieux vaut se renseigner auprès d'un acupuncteur ou tout simplement le laisser faire. Ces séances de moxibustion sont aussi des moments de relaxation à vous offrir.

À lire : "Ma Bible de la Médecine Chinoise", Dr Philippe Maslo et Marie Borrel, Editions Leduc.S

Vos réactions doivent respecter nos CGU.