Tapis de yoga : comment le choisir ?

Chargement en cours
Qui dit yoga dit forcément tapis.
Qui dit yoga dit forcément tapis.
1/2
© Adobe Stock, JodieWang

Vous êtes fin prêt(e) à reproduire la célèbre salutation au soleil mais ne savez pas à quel tapis de yoga vous vouer ? Et pour cause, entre un support molletonné et dense, un fait de PVC et l'autre de matières naturelles et un tapis à bas prix ou onéreux, votre coeur balance ! Pas de panique, dites Namasté à ces quelques conseils.

Qu'il soit bikram, vinyasa, hatha ou ashtanga, le yoga n'a de cesse de faire des adeptes. Il faut dire que cette discipline millénaire présente son lot de bénéfices comme la relaxation, la confiance et plus généralement, l'harmonie entre corps et esprit. Mais pour pouvoir tirer profit de tous ces bienfaits, il convient de miser sur LE bon tapis en fonction d'une poignée de critères que voici.

L'épaisseur

C'est un des points les plus importants. Pourquoi ? Tout simplement car l'épaisseur est liée au confort. Un tapis épais, avoisinant les 6mm, est confortable pour les genoux et protège donc vos articulations. Mais (car il y a un mais) peu adhérant, ce dernier se montre aussi glissant et les postures deviennent alors complexes à tenir. Il est donc adapté au Yin Yoga, à la méditation ou encore au Pilates qui proposent principalement des positions au sol. Le tapis fin, quant à lui, est destiné aux différents types de yoga car il assure la stabilité lors de postures d'équilibre.

L'adhérence

Autre critère à prendre en compte : l'adhérence. En effet, le tapis doit être antidérapant afin de vous empêcher de glisser et conserver votre alignement lorsque vous changez de position ou que vous restez immobile pendant plusieurs secondes. Pour ce faire, vous pouvez opter pour un tapis en caoutchouc, naturel et antidérapant. Toutefois, si après quelques jours de pratique, vous souhaitez assurer une certaine fluidité à vos mouvements et ne trouvez pas votre bonheur avec un tapis en caoutchouc jugé trop rêche, misez sur un tapis de yoga en PVC ou PER.

La matière

Si nombre de matériaux sont proposés pour confectionner les tapis de yoga, beaucoup de sportifs se tournent vers des tapis éco-responsables. La raison ? Exempts de plastique et autres matières nocives, ces derniers s'inscrivent dans une démarche de bien-être et de santé, ce qui est non négligeable. Si vous êtes sensibles à l'écologie, oubliez donc les tapis en PVC, TPE ou EVA issus de la pétrochimie et préférez ceux constitués de matières naturelles ou recyclées comme le liège, antidérapant de surcroît ou le caoutchouc.

Le prix

Les prix des tapis sont très variables et peuvent aller de quelques euros à plus de 100€. En général, les moins chers sont ceux fabriqués en PVC et TPE mais ont tendance à se dégrader rapidement. Les tapis écologiques, en matériaux techniques et naturels, sont relativement plus onéreux, les matières premières étant plus coûteuses. Résultat ? La qualité est au rendez-vous.

Enfin, n'oubliez pas de choisir des tapis qui vous plaisent, avec des couleurs, motifs ou styles qui vous correspondent. C'est toujours plus motivant pour se mettre au sport !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.