Ski : comment bien s'échauffer et s'étirer ?

Chargement en cours
Pour éviter de se blesser, il est important de s'échauffer avant le ski.
Pour éviter de se blesser, il est important de s'échauffer avant le ski.
1/2
© Adobe Stock, anatoliy_gleb

Pour préparer le corps à l'effort, éviter les douleurs musculaires et protéger les articulations, il est important de s'échauffer avant une session de ski, mais aussi de bien s'étirer après. Découvrez ces bonnes habitudes à prendre pour un séjour à la montagne se déroulant sans accroc.

Comment s'échauffer pour réveiller son corps avant le ski ?

Le matin sur les pistes enneigées, vos muscles sont froids. Si l'appel de la poudreuse se fait sentir, il est important d'y résister quelques minutes pour prendre le temps de vous échauffer. Cela activera la circulation sanguine, rendra vos muscles moins fragiles et évitera les problèmes articulaires.

Dans un premier temps, effectuez des rotations de plus en plus grandes et de plus en plus rapides sur toutes les zones d'articulation : d'abord la nuque puis les épaules, les coudes, les poignets, les genoux, le bassin et les chevilles. Ensuite, travaillez un peu votre cardio pour faire monter son rythme. Vous pouvez, par exemple, marcher sur place en levant bien vos genoux ou effectuer des jumping jacks. Lors de ce dernier exercice, il faut d'abord se mettre debout les pieds serrés et les bras le long du corps. Sautez en écartant les jambes et en levant les bras au-dessus de votre tête, puis faites un nouveau saut pour revenir à la position de départ. Bien moins pratiques à réaliser en tenue et chaussures de ski que dans une salle de sport, les jumping jacks devraient provoquer quelques fous rires si vous les effectuez en groupe. Un fois bien échauffé, vous pourrez dévaler les pistes avec beaucoup moins de risques de vous blesser.

Comment et pourquoi s'étirer après avoir skié ?

Vous avez bien profité de votre journée à la montagne ? Avant de passer aux étapes raclette et discussions auprès du feu, n'oubliez pas de vous étirer. Ce petit rituel, trop souvent oublié, ne vous prendra que quelques minutes et vous évitera des courbatures désagréables. Le lendemain, vous ne souffrirez pas avant même d'avoir enfilé votre combinaison et pourrez profiter au mieux.

Prenez votre cheville et ramenez votre talon vers vos fesses pour étirer les quadriceps, placez-vous sur une petite marche et laissez tomber un talon dans le vide pour étirer un mollet, basculez votre buste vers une jambe tendue pour faire travailler vos adducteurs... Les possibilités sont multiples. Pensez également à étirer votre buste et vos bras, même s'ils ont été moins sollicités que le bas de votre corps.

Enfin, gardez à l'esprit que ces étirements doivent être un moment de plaisir et de détente après une journée sportive en altitude et dans le froid. Avant de les pratiquer, il est donc préférable de vous doucher et d'enfiler une tenue bien confortable : survêtement, pyjama... Si vous êtes en groupe, profitez-en pour discuter de vos exploits (ou de vos gamelles) du jour. Plus vous serez détendu et plus le bénéfice des étirements sera important. Ne vous restera plus qu'à passer une nuit reposante pour des muscles frais et dispo le lendemain !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.