Salle défouloir : le nouveau concept pour se vider la tête

Chargement en cours
Le principe d'une salle défouloir : détruire tout ce qui se trouve à l'intérieur.
Le principe d'une salle défouloir : détruire tout ce qui se trouve à l'intérieur.
1/2
© iStock, South_agency

Mina Levy

Un ordinateur qui ne fonctionne pas correctement ou une journée stressante au travail...n'avez-vous jamais eu envie de vous énerver et tout casser sur votre passage ? Votre problème est réglé, c'est le principe d'une salle défouloir !

Le but est simple : il faut détruire tout ce qui se trouve dans cette salle. Après une mauvaise journée, il vous faut un moyen pour lâcher tout ce qui vous pèse sur le coeur et il n'y a rien de mieux que tout briser, sans se soucier des conséquences. Impossible de le faire chez vous car il faut nettoyer après, optez plutôt pour une séance dans une salle défouloir. C'est aussi important de savoir que les objets que vous détruisez ne contribuent pas au gaspillage, puisqu'ils étaient destinés à la déchetterie.

Comment se passe la séance ?

Une session varie généralement entre 15 et 100 euros (selon les options que vous prenez). Avant d'entrer dans la salle, vous êtes équipée de combinaisons de sécurité qui vous protègent de blessures et un membre de l'équipe vous donne les explications du jeu, réservé aux individus âgés de plus de 18 ans. Armée de différent outils, vous avez désormais entre 15 à 20 minutes pour tout casser. Entre assiettes, verres, télévisions, imprimantes, ordinateurs ou même des meubles, il ne faut absolument rien laisser intact !

À quoi sert cette salle ?

D'après Estelle Rollin-Simon, psychiatre au centre lausannois Les Toises interviewée dans le magazine Le Temps, les émotions dites "négatives", ne s'expriment pas correctement dans la vie quotidienne. Et c'est pour cela que les sentiments, tels que la colère, l'énervement, ou même la frustration restent "coincés" et vous frustrent davantage. Cette expérience est donc l'opportunité d'extérioriser toutes ces sensations dans un environnement clos, où ces actes ne heurtent personne.

Pourquoi ce concept crée la polémique ?

C'est vrai, il n'a pas fait l'unanimité. Beaucoup de spécialistes accusent ce concept de justifier un comportement agressif, d'autant plus incité par l'absence de limites. Il pourrait même entraîner une normalisation de cette violence comme étant la solution aux problèmes. Face à ces remarques, la gérante d'une "Fury Room" a expliqué au Parisien que bien au contraire, cette salle apporte "sérénité" et ne la "légitime en aucun cas." Bien que très remis en question, cela n'a pourtant pas empêché le concept de se développer dans les quatre coins du monde, et notamment en France.

Pourquoi il le faut faire ?

Le fait d'extérioriser tout sentiment de colère vous permettrait de relâcher ce qui vous pèse et que vous ne pouviez pas laisser sortir. "Les bouchons, les retards de livraison, le service après-vente... tout ça génère du stress. J'ai besoin de me vider la tête, de m'évader physiquement et mentalement pour décompresser. Et moi, faire du footing le matin, ça me saoule", a expliqué un des clients au Parisien. Et voilà, 15 minutes plus tard, vous repartez détendue et libérée, prête à attaquer une autre journée !

Pour celles qui souhaitent se défouler une bonne fois pour toutes, de nombreuses salles se sont installées en France : "Fury Room" à Paris et bientôt à Nantes, "Le Défouloir" à Lille et "Le Dégommoir" à Nice.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.