Retraite spirituelle : comment choisir le lieu idéal ?

Chargement en cours
Le silence, la déconnexion et l'originalité du lieu pour rompre avec le quotidien sont les clés pour une retraite spirituelle réussie.
Le silence, la déconnexion et l'originalité du lieu pour rompre avec le quotidien sont les clés pour une retraite spirituelle réussie.
1/2
© Adobe Stock, franz12

Simple à organiser, bénéfique pour le corps et l'esprit, la retraite spirituelle semble de plus en plus nécessaire pour beaucoup d'entre nous. Découvrez où réaliser votre retraite spirituelle et comment trouver cette destination parfaite.

La retraite spirituelle apparaît aux yeux de beaucoup comme une parenthèse essentielle à s'octroyer de temps à autre. Elle se veut introspective, réparatrice et silencieuse. Si dans ses fondements, la retraite touche à des aspects religieux (notamment chez les bouddhistes et les chrétiens), dans son extension, elle est accessible à quiconque le désire. Vraie rupture saine dans un quotidien monotone ou anxiogène, elle se prépare tout de même selon un critère essentiel : le lieu. Monastères hôteliers, couvents, temples, églises, ashram ou plus simplement dans des lieux non religieux reclus du monde, découvrez comment choisir l'endroit qui vous permettra d'accomplir la retraite spirituelle la plus efficace possible.

Le silence

Le silence est la clé de la réussite d'une bonne retraite. Focalisez-vous dans vos recherches sur des zones peu habitées, reculées et silencieuses par nature. C'est seulement dans le silence qu'on arrive pleinement à écouter son corps et son esprit. Puisque nous sommes surexposés au bruit dans le quotidien, la bulle de silence qu'il faut chercher pour ces retraites est un élément fondamental.

La déconnexion

Pour les urbains et les hyperconnectés, la retraite est l'occasion de profiter d'une parenthèse de sérénité sans téléphone qui vibre, sans boîte mail qui se remplit, et sans télévision qui s'agite en toile de fond. La déconnexion permet de se ressourcer plus profondément, notamment à travers des séances de yoga, de méditation, ou des prières. Pour être certain d'ôter toute tentation de connexion, cherchez un lieu qui pourrait se situer dans une "zone blanche", région qu'aucun réseau téléphonique ne couvre.

La distance

Autre chose essentielle à la bonne conduite de votre retraite, le retrait ! Retirez-vous pleinement de votre cadre de vie habituel, éloignez-vous de vos repères. Il est bien sûr possible d'effectuer une retraite spirituelle chez soi, ou dans un monastère au centre de sa région. Mais la recommandation veut qu'on s'éloigne suffisamment pour découvrir, seul, des réponses et de nouvelles questions.

Le cadre

Le cadre apporte son lot de réponses aux questions qu'on vient se poser silencieusement. Si la découverte d'un environnement vertueux, sobre et reposant est de mise, les monastères sont favorisés : ces lieux originels pour la réception d'ermitage sont nombreux à proposer l'accueil des personnes dans le besoin de coupure et de temps avec soi-même. Privilégiez également une destination où les belles balades peu empruntées sont légion, car la marche est une activité de pleine conscience, silencieuse et douce.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.