Qu'est-ce que le Reiki, cette méthode de relaxation japonaise ?

Chargement en cours
Cette méthode, pas officiellement reconnue comme médecine, est née au Japon des travaux menés par Mikao Usui.
Cette méthode, pas officiellement reconnue comme médecine, est née au Japon des travaux menés par Mikao Usui.
1/2
© Adobe Stock, Microgen

Venu du pays du soleil levant, ce soin énergétique thérapeutique ramène l'harmonie dans le corps et l'esprit en dissolvant toutes formes de mal-être. Il est une pratique idéale vers le chemin de l'épanouissement personnel.

Cette méthode, pas officiellement reconnue comme médecine, est née au Japon des travaux menés par Mikao Usui (1865 - 1926) sur le traitement énergétique. Le fondateur la nomme "Reiki", la contraction des idéogrammes "Rei" (un synonyme d'universalité regroupant à la fois l'âme, l'esprit et la matière) et de "Ki" (énergie, force sommeillant en toute chose, équivalent du puissant et invisible 'Qi' ou 'Chi' chinois). Cette expérience de relaxation méditative vise à rétablir un bien-être durable. Lors d'une séance, durant plus ou moins une heure, le praticien allonge le patient, habillé, sur une table de massage. L'initié ressent l'énergie et s'en fait le canal en la transmettant au "receveur" par ses mains. Si le toucher est majoritairement pratiqué, et les mains apposées fixement sur des parties spécifiques du corps, le contact physique n'est pas obligatoire. Certains professionnels gardent quelques centimètres d'écart avec les points anatomiques sur lesquels ils se concentrent.

Quels sont les effets psychocorporels du Reiki ?

Le processus d'auto-guérison est lancé par ce rayonnement de la force vitale intérieure. Le Reiki agit sur la diminution des douleurs, des sentiments négatifs comme la sensation de déprime mais aussi des nausées et du stress. En somme, cet éveil d'énergie dans le corps du patient soulage les maux psychiques, physiques, émotionnels. Son aspect revitalisant fait également de lui un accompagnement alternatif et doux pour les victimes d'AVC, les personnes souffrantes d'un cancer ou celles en post-opératoire.

"La régulation, ou harmonisation de nos énergies internes, ne peut pas s'effectuer sans la maîtrise de notre corps et de notre esprit. Quand on aide l'autre à se libérer de ses blocages, grâce au Reiki, ses tensions au niveau du corps et de l'esprit disparaissent. Et donc tout ce qui en découlait aussi", développe la Fédération Française de Reiki Traditionnel. Elle précise : "C'est une pratique de prévention de la santé qui sert à se sentir bien. Il appartient au champ du bien-être, que l'OMS appelle la santé mentale positive. Ainsi, le reiki ne soigne pas des maladies. De même, il n'agit pas sur les cellules ou la génétique. Il ne règle pas les problèmes d'organes. Il ne dispense pas de soins (Reiki)."

Le Reiki n'est pas seulement pour les êtres humains

Le "Ki" évoquant une énergie décelable en toute chose, les êtres humains ne sont pas les seuls à avoir l'exclusivité de cette pratique. Par principe, toutes les formes de vie peuvent être réceptifs à une séance : les animaux en premier lieu. Comme pour l'Homme, le geste intrusif est proscrit. Le praticien, autant que le "receveur", doit laisser parler leur intuition et le second n'y manquera pas ! Le Reiki dit animalier est utilisé pour mieux apprivoiser une créature à poils ou à plumes, pour gérer les tracas quotidiens ou les démonstrations de nervosité. Le centre de formation suisse Reiki note : "Le règne animal n'est pas gouverné par un mental dominant et ne croule pas sous la chape des conditionnements sociétaux. Il n'accepte pas le Reiki pour vous faire plaisir ou parce qu'il est bien élevé, mais parce qu'il l'apprécie. Et lorsqu'il n'en veut plus, il s'en va. Tout ce que nous pouvons observer en présence de l'animal est donc authentique."

Attention : il faut se renseigner en profondeur avant une séance

"L'image délicate du Reiki Usui en France s'explique par un manque flagrant d'encadrement de notre discipline, ce qui a permis la libre installation de personnes dont les compétences ne sont pas abouties. Cette situation peut porter préjudice à de nombreux confrères et consoeurs qui eux, oeuvrent avec grand professionnalisme", déplore sur son site la Fédération de Reiki Usui. Le secteur du développement personnel et du bien-être étant en plein essor, et cette profession n'étant pas reconnue, certains charlatans en profitent pour se prétendre connaisseurs. Méfiance !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.