Qu'est ce que l'Ikigai, le secret du bonheur japonais ?

Chargement en cours
La méditation et la connection avec la nature sont des élements clé du bonheur pour les Japonais.
La méditation et la connection avec la nature sont des élements clé du bonheur pour les Japonais.
1/2
© iStock, oneinchpunch

Marine Cournede

Dans l'archipel d'Okinawa au Japon, il existe un village dont les habitants possèdent le plus haut taux de longévité au monde. Leur point commun ? Ils pratiquent tous le "Ikigai", une méthode basée sur la raison d'être et la joie de vivre. Explications.

"Si l'on se penche sur les raisons pour lesquelles les habitants de cette île située au sud du Japon vivent plus longtemps que nulle part ailleurs dans le monde, on est en droit de penser que, au-delà de leur régime alimentaire (...), l'une des clés est l'Ikigai qui dirige leur vie", peut-on lire sur la préface du livre "Ikigai", rédigé par Hector Garcia et Francesc Miralles. Les deux auteurs, passionnés par ce phénomène étroitement lié à la longévité des îliens, ont recueilli les témoignages des habitants du village d'Ogimi - ces derniers vivent pour la plupart jusqu'à 100 voire 110 ans -, au nord de l'île principale d'Okinawa.

L'Ikigai, le bonheur d'être toujours occupé

Mais alors qu'est ce que l'Ikigai, cette philosophie millénaire qui rythme la vie des Japonais ? "Iki" signifie "vie" et "gai" veut dire "ce qui a de la valeur". En somme, il s'agit d'une quête personnelle afin de nous faire découvrir qui nous sommes vraiment, de mettre le doigt sur ce qui nous amine, booste notre vie et nous donne une délicieuse raison de nous lever le matin. Les Japonais adoptent cet état d'esprit pour rester optimistes et positiver malgré les aléas parfois abrupts de la vie.

Selon l'ouvrage de Hector Garcia et Francesc Miralles, l'Ikigai est "l'art de vieillir en restant jeune". Ainsi, cela explique pourquoi de nombreux Nippons continuent de rester actifs, même après leur retraite, en s'adonnant à des activités telles que le bricolage, le jardinage ou encore les sorties en plein air comme la randonnée. Car pour vivre longtemps, il faudrait avoir une bonne raison d'exister, et celle-ci se traduit par un intérêt, une passion, qui nous pousse à exploiter notre temps sur Terre au maximum.

Profession, passion, mission, vocation

L'Ikigai est la fusion de quatre éléments de votre vie, et se définit lorsque vous avez tiré au clair ces grands principes : profession, passion, mission et vocation.

En quoi êtes-vous douée ? Qu'est ce que vous aimez dans la vie ? Que pouvez-vous apporter au monde ? Qu'est ce qui vous permet de gagner de l'argent ? Répondre à ces quatre questions, avec une bonne dose d'introspection, est le tremplin pour définir son Ikigai. Chaque réponse contribue à votre bonheur et vous permet de trouver la plénitude tant recherchée.

Une vie en communauté et une alimentation mesurée

Un autre critère de l'Ikigai est la vie en communauté, particulièrement appréciée par les Japonais. S'entourer de plusieurs amis et pouvoir compter sur un groupe en cas de problème, apporte un soutien moral qui diminue le stress.

L'alimentation, elle aussi, joue un rôle important. Si les végétaux, le poisson et le thé vert comptent parmi les essentiels de la nutrition japonaise, une règle étonnante rythme la façon de manger des adeptes de l'Ikigai : ne jamais être complètement rassasié. En effet, il serait fondamental de ne remplir son estomac qu'à 80%.

Avec plus de 65 000 centenaires au Japon (selon une enquête du ministère de la Santé réalisée en 2013), l'expérience donne envie d'être tentée !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.