Pourquoi parler seul a-t-il des effets bénéfiques ?

Chargement en cours
Parler seul serait une pratique très courante présentant de nombreux bienfaits.
Parler seul serait une pratique très courante présentant de nombreux bienfaits.
1/2
© Adobe Stock, contrastwerkstatt

Vous vous adressez souvent à vous-même devant votre miroir, en faisant la vaisselle ou en marchant dans la rue ? N'ayez crainte, vous n'êtes pas fou ! Bien au contraire, parler seul aurait même moult bienfaits chez chacun d'entre nous. Lisez plutôt !

Parler seul, une pratique très répandue

Si vous avez pour habitude de parler seul, sachez que vous n'êtes pas seul. En effet, selon Vironika Tugaleva, auteure de "The Art of Talking to Yourself", non seulement ce serait une pratique très courante, mais cela permettrait de surcroît de donner du sens à ces petites choses du quotidien. Pas d'inquiétude donc, ce n'est en rien le signe d'un quelconque trouble psychiatrique. Et toujours selon l'écrivaine, cette habitude serait aussi normale qu'essentielle pour s'épanouir. Rassurant, non ?

Les bienfaits de l'auto-conversation

Bonne nouvelle : beaucoup de professionnels s'accordent à dire que parler seul apporterait de nombreux bénéfices et serait une pratique naturelle on ne peut plus saine. À commencer par la psychiatre Marie-Claude Gavard, dans une interview accordée au site Doctissimo : "Se parler seul est très utile que ce soit en terme de concentration, de confiance en soi ou encore de stress". Et pour cause, selon le docteur, en pensant à voix haute vous parvenez à mieux vous focaliser sur la chose que vous êtes en train de faire. Et pour cause, en verbalisant l'action, vous stimulez un champ supplémentaire du cerveau et il vous est donc plus aisé de retenir ce rendez-vous pris chez le dentiste ou cette réunion. Idem pour les étudiants qui peuvent davantage mémoriser leurs leçons en se les répétant à l'oral. Ethan Kross, professeur de psychologie à l'université du Michigan, pense quant à lui que le fait de converser seul serait grandement utile pour prendre du recul par rapport à certaines choses. Par exemple, si vous lisez un mail à voix haute, vous disposez d'une meilleure objectivité et êtes plus à même de prendre le recul nécessaire afin de savoir si vous pouvez l'envoyer tel quel ou non. Et c'est pas fini ! Selon une étude publiée dans le Quarterly Journal of Experimental Psychology en 2015, se parler à soi-même rendrait plus...intelligent ! En effet, les chercheurs Gary Lupyan et Daniel Swingley ont mis en évidence un lien de cause à effet entre le fait de parler seul et de réfléchir plus vite que la moyenne.

Gare à l'auto-communication négative

Si pratiquer l'auto-conversation peut être très bénéfique comme vu précédemment, les monologues destructeurs peuvent aussi être de la partie et bousiller en quelques secondes top chrono le moral. Car oui, parler seul peut dans bien des cas se révéler stimulant en permettant de vous auto-motiver et de vous propulser vers le succès à l'instar de phrases prononcées comme "Tu vas y arriver", "Ne lâche-rien", "Continue" ! Une façon de vous encourager et de rebooster votre confiance. En revanche, il est important de ne pas basculer dans le côté obscur de la pratique en prononçant à haute voix des pensées négatives à votre égard qui ne pourront que piétiner votre estime de vous-même. Parler seul oui, à condition que les propos soient bienveillants !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.