Pourquoi faut-il boire plus d'eau en hiver ?

Chargement en cours
L'eau est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme.
L'eau est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme.
1/2
© Adobe Stock, Masson

L'hiver ne va pas tarder à pointer le bout de son nez, entraînant avec lui la chute des températures et même le retour du froid. Résultat ? Vous allez faire glagla et, de surcroît, moins boire d'eau ! Pourtant, en cette saison, il est plus que jamais important de s'hydrater. Explications !

L'eau, une alliée précieuse

C'est un fait : l'eau est essentielle à la vie ! Et pour cause, notre corps en est composé d'environ 60%. Elle est donc indispensable au bon fonctionnement de notre organisme. Parenthèse SVT fermée ! Ou presque : en moyenne, un adulte perd plus de deux litres d'eau corporelle par jour. Ainsi, pour compenser ces pertes journalières en eau, il est recommandé de boire chaque jour entre 1,5l et 2 litres et ce, été comme hiver. Mais si la saison estivale est propice à plusieurs sessions d'hydratation quotidiennes, en hiver ce n'est pas tout à fait la même histoire. En effet, quand les températures dégringolent, l'envie de boire aussi ! Problème : les pertes hydriques restent inchangées d'une saison à l'autre, elles sont donc aussi élevées en été qu'en hiver. Cependant, lors de la saison hivernale, l'air est plus sec à l'extérieur mais aussi à l'intérieur, à cause notamment du chauffage électrique. De ce fait, il est impératif de continuer d'ingurgiter les mêmes quantités d'eau, voire plus, sous peine de courir vers la déshydratation.

Les conséquences de la déshydratation

La déshydratation, qui frappe donc lorsque des pertes excessives d'eau ne sont pas compensées, peut se manifester à la fois sur la santé physique et mentale et les conséquences doivent être prises au sérieux. Sur le plan physique dans un premier temps, la déshydratation, qui toucherait pas moins de 75% des Français, perturbe l'épiderme. En effet, la peau du visage et des mains ainsi que les lèvres sont asséchées. Les cheveux eux aussi sont assoiffés et deviennent secs. Elle est aussi la cause de mauvaise haleine, d'étourdissements, de fatigue, de crampes musculaires et de perte de force. Côté santé mentale, la déshydratation peut engendrer sont lot de soucis tels que des sautes d'humeur, des maux de tête, une perte de concentration et une perte de mémoire.

Quand faut-il boire ?

Les experts s'accordent à dire que lorsque vous avez soif, c'est que vous avez déjà perdu au moins 1% de votre quantité d'eau. Il est donc recommandé de boire avant de ressentir cette soif, et notamment avant la pratique d'une activité physique. Pourquoi ? Parce que si vous êtes fin prêt à vous dépenser, votre corps doit pouvoir être en mesure de supporter l'effort et optimiser vos performances. Il est aussi recommandé de boire après le sport puisque la perte en eau due à la transpiration se poursuit après l'exercice physique.

Les astuces pour boire davantage

Si comme beaucoup, boire en hiver n'est pas évident pour vous, sachez qu'il existe des petits réflexes à mettre en place afin de vous hydrater comme il se doit.

- Dégainez une paille :

Boire par petites gorgées permet de vous hydrater plus et plus vite sans même que vous vous en rendiez compte. Cela permet aussi d'éviter les sensations de ballonnements.

- Dopez votre boisson :

Parce que boire de l'eau n'est pas forcément le geste le plus fun qui soit, variez les plaisirs en y ajoutant du citron, des oranges et autres fruits pour en faire une eau infusée plus agréable à avaler.

- Hydratez-vous en mangeant :

Fort heureusement pour vous, de nombreux fruits et légumes sont gorgés d'eau et apportent de nombreux nutriments. Céleri, radis, laitue, épinard ou encore clémentine peuvent se glisser aisément dans vos menus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.