Objectif sommeil réparateur : comment bien choisir son matelas ?

Chargement en cours
Tester son matelas est le meilleur moyen de trouver celui qui nous convient.
Tester son matelas est le meilleur moyen de trouver celui qui nous convient.
1/2
© Adobe Stock, hedgehog94

Nous passons un tiers de notre vie à dormir. Autant le faire dans de beaux draps ! Nos conseils pour bien choisir son matelas et s'assurer de belles nuits.

Un bon matelas est essentiel pour passer de douces nuits réparatrices. Et le bon matelas est celui sur lequel on dort paisiblement et grâce auquel on se réveille reposé, en pleine forme. Mais entre les matelas mousse, latex, à ressorts, les accueils et soutiens ferme, tonique, moelleux... pas facile de s'y retrouver. Si ces éléments nous aident à débroussailler le terrain, pour trouver le matelas de ses rêves, une seule solution : l'essayer, soit en magasin, soit en profitant des nuits d'essai généralement proposées par les marques.

Mousse, latex, ressorts : à quel matériau se vouer ?

À chaque morphologie et sa position de sommeil son matelas. Chaque dormeur a des besoins différents d'où la multitude d'offres de matelas sur le marché. Le matériau lui est souvent une question de préférence avec des petites différences :

• Le matelas en mousse est souvent considéré comme un matelas entrée de gamme, mais les fabricants ont fait des efforts. Ces matelas sont souples et offrent un bon soutien anatomique et une bonne aération selon leur qualité. Le bémol ? On leur reproche souvent d'être sensible à l'humidité et de tenir chaud. Des matelas adaptés à un couchage d'appoint ou pour des enfants.

• Le matelas à ressorts ensachés est le plus présent sur le marché. Il est considéré comme le meilleur matelas, mais tout dépend de ce que l'on recherche. Les atouts de ces produits sont la répartition du poids du corps de façon uniforme et la limitation des pressions localisées. Ils sont aussi bien aérés ce qui limite l'excès de chaleur. Pour les couples, c'est aussi une bonne solution car le matelas à ressorts offre une indépendance de couchage ainsi que l'une des durées de vie les plus longues.À noter : le matelas à ressorts doit s'accompagner de préférence d'un sommier à ressorts, qui coûte plus cher qu'un sommier à lattes.

• Le matelas en latex a également bonne presse, réputé pour son bon soutien, sa durée de vie et sa bonne aération. Il épouse la forme du corps et limite les points de pression. Ces matelas sont adaptés pour les personnes transpirant la nuit ou souffrant d'allergies, le latex étant moins sensible aux acariens. Bémol, ils sont assez lourds et des poignées sont nécessaires pour faciliter la rotation tête/pieds ou hiver/été.

Une question de fermeté

Il convient de distinguer la notion de maintien et de fermeté. Le maintien correspond pour schématiser à la résistance à l'enfoncement du matelas. Un bon maintien est le garant d'un bon soutien de la colonne vertébrale qui doit garder sa forme naturelle pendant le sommeil. Le maintien sera différent selon que l'on dorme sur le dos, le ventre, le côté. La fermeté quant à elle fait référence à une sensation de confort, on parle aussi d'accueil. Il existe différents niveaux de fermeté et maintien : tonique, ferme, extra-ferme, équilibré... Il ne faut pas toujours se fier aux étiquettes, la meilleure façon d'évaluer la fermeté et le maintien d'un matelas est de le tester.

Si le matelas est essentiel, c'est l'ensemble de la literie qui est importante pour un bon sommeil. L'association matelas/sommier est elle aussi à ne pas négliger tout comme l'oreiller. Il peut être ferme, souple, à mémoire de forme. Le confort du sommeil dépend aussi d'un bon oreiller. Et pour les couples, il convient de prendre en compte la position de sommeil de chacun ainsi que les différences de gabarit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.