Manque de reconnaissance : comment apprendre à le gérer ?

Chargement en cours
Le besoin de reconnaissance est un sentiment légitime tant qu'il ne tourne pas à l'obsession.
Le besoin de reconnaissance est un sentiment légitime tant qu'il ne tourne pas à l'obsession.
1/2
© Adobe Stock, leszekglasner

Que ce soit au travail ou en amour, le manque de reconnaissance peut être une entrave à l'épanouissement. D'où vient-il ? Et comment s'en libérer pour enfin goûter au bonheur ? Voici quelques pistes.

Le manque de reconnaissance ou le besoin d'approbation

Tous les individus ont un besoin de reconnaissance. En effet, que ce soit les félicitations de votre patron ou les compliments de votre compagnon, il est toujours agréable d'être reconnu par l'autre. Ce besoin de reconnaissance est donc tout à fait légitime et agit même comme un carburant. Mais là où le bât blesse, c'est lorsque ce sentiment tourne à l'obsession et devient toxique. Et pour cause, vous ne vivez que dans le regard d'autrui. Résultat ? L'approbation des autres prime sur votre estime personnelle et de nombreux sentiments négatifs vous envahissent : vous vous sentez exclu de votre entourage et non reconnu à votre juste valeur.

Manque de reconnaissance : d'où vient-il ?

Comme souvent, ces blessures sont incontestablement liées à l'enfance, c'est ce qu'explique la psychologue clinicienne et psychothérapeute Lise Bartoli sur le site de Doctissimo " Un enfant qui est vu, porté, tenu, soutenu par des gestes et des paroles aussi, comme "Bravo, tu as bien mangé !", comprend qu'il est reconnu ". La validation de ses parents étant perçue comme un précieux indicateur d'amour. À contrario, un enfant qui n'a pas été reconnu et qui n'a donc pas reçu ces validations extérieures, va chercher à combler ce besoin par tous les moyens, et ce, dans sa vie personnelle comme professionnelle.

3 conseils pour se libérer du manque de reconnaissance

- Avoir conscience de ce besoin de reconnaissance :

Pour apprendre à gérer ce problème qui vous gâche la vie, il est nécessaire d'avoir assez de recul pour l'identifier. Pour ce faire, demandez-vous si vous avez besoin de reconnaissance au travail, en amour et en amitié. Aussi, interrogez-vous sur votre métier : vous plaît-il ? L'avez-vous choisi par conviction ou briller aux yeux d'autrui ? Et de manière générale : faites-vous les choses pour vous ou pour les autres ? Quid de la place du regard des autres dans votre vie ? Toutes vos réponses vous permettront de prendre conscience de votre besoin de reconnaissance et de trouver les solutions adaptées.

- Se donner des signes de reconnaissance...

...Et apprendre à s'aimer, ENFIN ! Pourquoi ? Parce que plus vous vous aimerez, moins vous en attendrez des autres ! Cela commence par prendre soin de soi, s'accorder quelques plaisirs comme des activités sportives, de la lecture, du dessin... qu'importe, tant que cela vous épanouit ! Ensuite, pensez à vous féliciter pour un objectif atteint, un défi relevé ! Cela boostera votre confiance en soi.

- Faire le tri dans son entourage :

L'idée n'est pas de couper les ponts avec tous vos proches mais de discerner les relations bénéfiques des relations toxiques qui ne font que renforcer vos croyances limitantes. Éloignez-vous des personnes qui vous envoient leur cargo d'ondes négatives (peur, stress etc.) pour vous attirer le positif et enfin croquer la vie à pleines dents.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.