Mandalas : ses bienfaits pour se recentrer

Chargement en cours
Les mandalas sont reconnus pour leurs bienfaits psychologiques qui apportent calme et sérénité.
Les mandalas sont reconnus pour leurs bienfaits psychologiques qui apportent calme et sérénité.
1/2
© Adobe Stock, nixki

Avec l'arrivée en fanfare de l'art thérapie, les activités manuelles comme les coloriages pour adultes, les cartes à gratter, le diamond painting ou encore les mandalas se sont fait une place de choix dans beaucoup de foyers français. Forçant l'imagination, la création et surtout la concentration, ces activités ont beaucoup de bienfaits insoupçonnés qui facilitent l'apaisement du corps et de l'esprit.

Les mandalas en particulier sont reconnus pour leurs bienfaits psychologiques qui apportent calme et sérénité. Grâce à ses nombreuses formes à colorier, le mandala aide à lutter contre l'angoisse et l'anxiété et permet d'apprendre à se recentrer sur soi-même.

Les origines du mandala

Depuis la nuit des temps, le mandala est présent dans de nombreuses cultures, notamment Indiennes et Tibétaines où il représente le rapport entre l'humain et le monde qui l'entoure. En effet, si l'on fait attention quand on se promène dehors, on peut constater que les mandalas sont partout autour de nous. Dans les fleurs, les toiles d'araignée, l'architecture, dans le système solaire et jusque dans nos cellules humaines, les formes dépeintes par les mandalas sont au coeur même de notre environnement. En sanskrit, une langue indienne, "mandala" signifie "cercle, unité, centre". Ses dessins, aux formes nombreuses et variées, partent tous d'un centre et convergent vers l'infini. On retrouve également beaucoup de mandalas dans la culture orientale où le cercle représente la manifestation du divin. Utilisés dans le monde entier, les mandalas possède plusieurs symboliques mais toutes sont liées de près ou de loin à la vie (naissance, maturité, mort, renaissance). Ainsi, en Occident, les rosaces des cathédrales sont considérées comme mandalas. Dans les cultures amérindiennes et africaines, le mandala a un lien très étroit avec tout ce qui attrait à l'au-delà et aux esprits. Un symbole donc universel et parfait pour aborder méditation et spiritualité...

Des vertus nombreuses et étonnantes

Les amateurs de mandalas sont catégoriques : cette activité créative fait un bien fou. Mais pourquoi ? Parce que le temps d'une heure ou deux, armé d'une myriade de couleurs, on oublie le monde qui nous entoure et les problèmes du quotidien. Il n'y a plus que nous et l'infini, nous et la vie, dans ce qu'elle représente de plus beau... Colorier des mandalas apaise l'esprit et favorise la confiance en soi. Mais ses autres vertus sont nombreuses. Apaisantes dans une premier temps : le mandala est une activité conseillée lors des périodes d'examen, de stress ou d'insomnie. Il permet d'apprendre à relativiser et accompagne aussi l'esprit dans des périodes compliquées voire douloureuses comme le deuil, la maladie ou encore le divorce. D'autre part, cette activité est également sécurisante dans le sens où la forme ronde des dessins évoque un cocon et les contours offre une limite symbolisant le fait qu'on ne peut pas se perdre. Le mandala dispose également de vertus calmantes puisqu'il invite au silence et à la concentration, de même qu'à l'introspection. Pratiqués de manière répétitive, les coups de crayons ont souvent l'effet d'une berceuse pour celui qui colorie. Enfin, il peut avoir des vertus valorisantes : si l'on doute des couleurs que l'on choisi lorsque l'on débute, avec la pratique, nos sélections deviennent plus rapides et plus spontanées. Notre créativité se développe, nos émotions se clarifient et nous combattons même notre timidité !

L'utilisation thérapeutique du mandala

Les mandalas sont également expérimentés dans des contextes de développement personnel et thérapeutique. Il a été prouvé que colorier un mandala est l'une des rares activités qui permet de faire fonctionner les deux hémisphères du cerveau en même temps : le côté droit pour le sens artistique, créatif et le côté gauche pour la logique et l'organisation. Ainsi, il offre un équilibre cérébral qui favorise le bien-être et la détente. Selon certains thérapeutes, créer des formes circulaires permet aux patients d'exprimer leur état psychologique. Ainsi, le psychiatre suisse Carl Gustav Jung, qui fût le premier à utiliser le mandala à des fins thérapeutiques, a observé que lors de situations de désorientation, de trouble ou de perplexité, certains malades dessinaient spontanément des cercles semblables aux mandalas. Souvent comparé à "un miroir qui permet d'observer son inconscient", le mandala est aussi beaucoup plébiscité par les parents et les enseignants. Parfait pour canaliser l'énergie des enfants, il stimule aussi l'imagination et l'esprit créatif, trop souvent mis de côté par les nouvelles générations. En bref, le mandala est une activité créative de grande qualité pour aider petits et grands à se recentrer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.