Madérothérapie ou drainage lymphatique : comment faire son choix ?

Chargement en cours
Le drainage lymphatique est particulièrement adapté aux personnes souffrant de rétention d'eau.
Le drainage lymphatique est particulièrement adapté aux personnes souffrant de rétention d'eau.
1/2
© Adobe Stock, Microgen

Techniques très en vogue, la madérothérapie et le drainage lymphatique sont impitoyables avec la cellulite...mais pas que ! Toutes deux présentent bien d'autres bienfaits. Alors quelle méthode choisir ? Réponse plus bas !

9 femmes sur 10 ont de la cellulite

Qu'elle soit aqueuse, adipeuse ou fibreuse, la cellulite est présente chez la majorité des femmes. Naturel, ce n'est autre qu'un amas graisseux localisé au niveau des jambes, des fesses mais aussi du ventre et des bras qui est source de complexe pour nombre de femmes et particulièrement pour les Françaises. Et pour cause, d'après un rapport Google publié en 2017, elles se soucieraient 30 fois plus de la cellulite que les Américaines et jusqu'à 170 fois plus que les Japonaises en cherchant par tous les moyens à éradiquer leur peau d'orange à coup d'huiles minceur et autres ventouses. Mais ont-elles pensé à deux méthodes imparables qui ont le vent en poupe : la madérothérapie et le drainage lymphatique ?

Le drainage lymphatique, contre la rétention d'eau

Depuis une poignée d'années, il fait beaucoup de bruit, notamment sur les réseaux sociaux. Le drainage lymphatique est une technique de massage qui vise à booster la circulation de la lymphe, ce liquide dans lequel baignent toutes les cellules du corps. Problème ? Il arrive que la lymphe peine à circuler et se stocke au niveau des membres inférieurs entraînant sensation de jambes lourdes et formation de cellulite. Le drainage lymphatique, en combinant pressions intenses et mouvements circulaires, va alors permettre de stimuler la lymphe, drainer les liquides et donc solutionner les excès d'eau. Plus globalement, il va aussi se montrer efficace pour détoxiquer l'organisme tout en renforçant le système immunitaire.

Pour qui ? Toutes les personnes souffrant de troubles circulatoires et donc sujettes à la rétention d'eau, jambes lourdes, chevilles et mollets gonflés.

La madérothérapie, contre les amas graisseux

Moins connue, la madérothérapie est une méthode ancestrale venue de Colombie qui va, quant à elle, s'attaquer à la graisse. Aidée par des outils en bois exerçant une pression intense à l'instar de cloches, rouleaux à stries ou encore cubes, la praticienne va procéder à un message très tonique et cibler une zone spécifique qui peut être les cuisses, le ventre et les fesses afin de casser la graisse et d'améliorer ainsi l'aspect de la peau. Ce massage remodelant permet alors d'affiner la silhouette, d'éliminer les toxines et de tonifier la peau.

Pour qui ? Les personnes qui désirent gagner en fermeté et atténuer l'effet peau d'orange.

Madérothérapie et drainage lymphatique : les contre-indications

Bien que ces méthodes soient naturelles, non-invasives et redoutables d'efficacité, elles sont cependant déconseillées aux personnes souffrant de pathologies cardiaques, de problèmes de circulation sanguine ou veineux, de maladie de la peau, de tumeurs, d'hypertension ainsi qu'aux femmes enceintes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.