La gymnosophie, une discipline ancestrale qui allie yoga et art de penser

Chargement en cours
La partie physique est essentielle à la gymnosophie.
La partie physique est essentielle à la gymnosophie.
1/2
© Adobe Stock, Александр Иванов

Depuis quelques années, une nouvelle tendance forme et bien-être fait son apparition au point de séduire de plus en plus de personnes et de faire sa place parmi les tendances : la gymnosophie. Cette discipline ancestrale, pensée pour relier à nouveau corps et esprit, allie en effet philosophie et yoga.

Vous vous sentez déconnecté de vous-même ces derniers temps ? Vous n'arrivez pas à écouter les différents signaux que votre corps vous envoie et aimeriez retrouver votre forme d'avant ? Si vous avez toujours apprécié la philosophie (à tel point que vous ne pouviez vous passer des cours au lycée et/ou que vous avez continué à vous y intéresser plus tard !) et que vous n'avez rien contre la pratique du yoga, alors peut-être devriez-vous vous intéresser à la gymnosophie. Cette discipline, originaire de la Grèce antique, est plus que jamais en vogue ces dernières années, à l'instar de nombreux autres sports comme le kabaddi (encore très peu connu en Occident). La raison ? Elle permet de prendre un réel temps de pause dans une vie à 100 à l'heure, de se ressourcer le temps d'une séance et surtout de se recentrer, au fur et à mesure des séances, sur soi-même.

Regagner en énergie grâce à l'aspect physique du yoga

Si le yoga est aujourd'hui vu par beaucoup comme un moyen de faire de l'exercice physique (de façon moins brutale que d'autres sports. La pratique a également de nombreux bienfaits), il s'avère en réalité être bien plus que ça. Pratiqué depuis très longtemps par les Yogis (souvent des sages, des guérisseurs...), il possède également une dimension spirituelle qui a peu à peu disparu avec le temps. Une dimension que cherche à faire retrouver à ses disciples la gymnosophie, car elle invite à puiser dans ses ressources, à aller plus loin que d'habitude tant physiquement que mentalement pour vivre pleinement le moment présent et enfin se reconnecter avec soi-même. Pour remarquer un quelconque résultat, des séances régulières sont nécessaires. Que vous les fassiez vous-même ou bien en cours collectif (ce qu'il est conseillé de faire, car l'énergie peut plus facilement affluer en vous lorsqu'elle est dégagée par plusieurs personnes), il est impératif de fractionner votre exercice entre les différentes postures (essentiellement des asanas, qui sont des exercices dynamiques, contrairement aux pranayamas) et la méditation. L'exercice physique est en effet la première étape vers la réconciliation de votre corps et votre esprit.

Des textes philosophiques pour retrouver le lien perdu entre le corps et l'esprit

Puisque la société a tendance à nous couper de plus en plus souvent de ce fil si précieux qui relie mental et physique, la gymnosophie se propose de vous aider à le retrouver à travers la philosophie. C'est alors que se trouve la deuxième partie de la séance, qui s'apparente à de la méditation, mais guidée par des textes et des citations de philosophes. L'objectif : lancer des pistes de réflexion, laisser chacun réfléchir à sa manière et faire sa propre interprétation pour prendre conscience de soi et du monde qui nous entoure, mais aussi prendre confiance en soi. Et puisque chaque expérience est unique et propre à chacun, tout le monde ne ressentira ni ne verra la gymnosophie de la même manière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.