Infrarouge et sport : la nouvelle alliance qui cartonne

Chargement en cours
L'infrathérapie est aussi appelée sauna japonais et consiste à répartir la chaleur sur tout son corps sauf le visage.
L'infrathérapie est aussi appelée sauna japonais et consiste à répartir la chaleur sur tout son corps sauf le visage.
1/2
© Adobe Stock, amixstudio

Depuis quelques années, une nouvelle tendance venue tout droit du Japon fait fureur chez les sportifs : l'infrathérapie. Aussi appelée sauna japonais, cette nouvelle méthode de soin permet aux sportifs de prévenir les douleurs musculaires liées à l'exercice et de maintenir une meilleure forme.

Encore peu connu et utilisé en France, le soin par infrathérapie est pourtant depuis quelques années devenu une véritable tendance. Il consiste, comme la majorité des saunas, à élever la température de votre corps pour réaliser ce qui est appelé une "thérapie par la chaleur" et éliminer les toxines. Seule différence : vous êtes, à la manière du sauna japonais, allongé sur le dos et votre corps est enfermé, ne laissant que votre visage à l'air libre.

Une pratique venue du Japon

Une fois installé et durant la séance, la méthode du rayonnement par infrarouge est utilisée pour agir en profondeur sous l'épiderme de la peau et activer la fonction cellulaire. Inoffensifs pour vous et invisibles à l'oeil nu, ces rayons vous permettent de mieux récupérer après une séance de sport et de lutter contre les douleurs articulaires qui y sont liées. Cette pratique, qui possède de nombreuses vertus et dont l'objectif est de permettre aux utilisateurs de se sentir mieux dans leur corps, est originaire du Japon et a été importée par Yohann Graziotin, un infirmier formé à l'infrathérapie.

Allier infrarouge et sport pour réduire les douleurs musculaires

Si l'utilisation des infrarouges après le sport connaît un tel succès, c'est qu'il permet d'amoindrir les désagréments liés à la pratique de ce dernier, comme les douleurs post-exercice. En effet, après un entraînement physique, le corps est déjà réchauffé et donc prêt à recevoir la chaleur transmise par les infrarouges.

En s'habituant à ces séances, le corps est plus détendu et se crispe moins lors de la réalisation d'exercices, ce qui permet par la suite de réduire les douleurs musculaires et articulaires. Des séances efficaces et réalisées régulièrement peuvent alors amoindrir les risques de courbatures et de crampes : en chauffant le corps et donc les muscles en profondeur à une température stable, qui ne dépasse généralement pas les 80 degrés, l'irrigation sanguine est améliorée et alimente mieux les tissus en oxygène. Il est d'ailleurs connu que des muscles bien oxygénés peuvent améliorer la puissance de vos entraînements.

Des effets bénéfiques sur le long terme

Utiliser l'infrarouge après un entraînement sportif vous permet aussi d'éliminer les déchets et les toxines de l'organisme créés par votre corps à ce moment-là. La transpiration, générée par votre exercice et par la chaleur de l'infrathérapie, est un moyen efficace d'évacuer les toxines. En plus de favoriser l'amincissement et d'éviter le stockage des graisses, l'utilisation d'infrarouges sur votre corps permet de vous donner une bien meilleure mobilité articulaire, avec plus de souplesse et d'élasticité. Veillez toutefois à ne pas à ne pas trop forcer durant votre exercice et à ne pas abuser des séances d'infrarouge, auquel cas les résultats ne seront pas ceux escomptés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.