Ice-thérapie : zoom sur l'art d'apprendre à gérer son stress par le froid

Chargement en cours
Apprendre à stresser pour mieux gérer son stress : voilà le credo de l'ice-thérapie.
Apprendre à stresser pour mieux gérer son stress : voilà le credo de l'ice-thérapie.
1/2
© Adobe Stock, levranii

C'est un fait, plus la société évolue plus les gens sont en proie à un stress quotidien. Transports en commun, travail, pression de l'entourage : les sources d'angoisse sont nombreuses et variées. Si certains se tournent vers l'hypnose pour tenter d'y remédier, d'autres s'intéressent à une nouvelle méthode beaucoup plus surprenante : l'ice-thérapie.

Apprendre à stresser pour justement mieux gérer son stress : voilà le credo de l'ice-thérapie. Aussi insolite que cela puisse paraître, cette méthode fait ses preuves et est de plus en plus utilisée à travers le monde.

L'ice-thérapie : qu'est-ce que c'est ?

Signifiant textuellement "thérapie par la glace", l'ice-thérapie est une technique qui consiste à provoquer volontairement du stress pour apprendre à le contrôler. Pour se faire, le patient doit immerger son corps dans de l'eau glacée ou des glaçons. Immédiatement, les thermorécepteurs de l'épiderme envoient des signaux de détresse au cerveau. Un stress intense est alors déclenché et c'est à nous de travailler sur ce dernier pour le gérer efficacement, notamment par des exercices de respiration. Inspiré des expériences extrêmes de l'athlète néerlandais Wim Hof, qui a notamment gravi l'Everest en short et réalisé un marathon pieds nus sur le cercle polaire, l'ice-thérapie permet d'apprendre à gérer son stress réel en s'entraînant sur un stress provoqué.

Comment ça marche ?

Basée sur ce qui est appelé la "respiration Wim Hof", l'ice-thérapie se pratique en situation de froid extrême. Soumis à un stress et une sensation de panique montante, l'organisme se met en tension maximale. La quantité d'oxygène que le sang distribue aux tissus diminue alors sensiblement et une hyperventilation se faire sentir. Mêlant savamment routines corporelles, protocoles respiratoires et exercices de simulation cérébrale, l'ice-thérapie permet de reconnecter corps et esprit en lâchant prise et en se relaxant. Après quelques inspirations et expirations profondes, le patient doit effectuer l'apnée la plus longue possible. Puis, il reprend sa respiration normale, se détend et entre en méditation. Étonnamment, la récupération est particulièrement rapide.

Quels sont les avantages et les effets bénéfiques ?

L'ice-thérapie ne permet pas seulement d'apprendre à gérer son stress. Pratiquée régulièrement, elle permet également de consolider son mental et de réduire la fatigue en boostant les capteurs émotionnels. D'autre part, il s'agit d'une technique accessible, simple, puissante et surtout gratuite. En effet, si elle peut être effectuée en compagnie d'un professionnel, l'ice-thérapie peut également être pratiquée par soi-même. Pour cela, il est possible d'aller marcher dehors en T-shirt l'hiver, de baisser le thermostat de son domicile, de prendre des douches froides ou, si vous avez une baignoire, de prendre des bains de glace. Si Jean-François Tual, expert en "ice-coaching", conseille de pratiquer l'ice-thérapie tous les matins pendant 15min et de répéter les exercices respiratoires deux à trois fois, il l'encourage également avant chaque effort physique. "Si on prépare le corps, celui-ci est capable de faire face à un gros pic de stress lié à un effort maximal ou un froid extrême", avance-t-il. Aujourd'hui, l'ice-thérapie n'a toujours pas été prouvée scientifiquement. Cependant, les spécialistes affirment l'efficacité de cette méthode et ajoutent qu'elle décuple les forces et permet de dépasser ses limites.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.