Exercise snacking : l'art de faire du sport sans s'en rendre compte

Chargement en cours
Décryptage de l'exercise snacking, un phénomène tout droit venu des États-Unis.
Décryptage de l'exercise snacking, un phénomène tout droit venu des États-Unis.
1/2
© Adobe Stock, rh2010

Aurélie Ngambi

Moderne et accessible à toutes, l'exercise snacking est un concept de sport de plus en plus populaire auprès des femmes, notamment lorsqu'elles vivent en ville. Décryptage de ce phénomène tout droit venu des États-Unis.

Très en vogue outre-Atlantique, l'exercise snaking est une nouvelle façon d'appréhender le sport. Cela consiste à pratiquer un effort physique d'une courte durée plusieurs fois dans la journée. Et pour cela, aucun besoin d'aller à la salle de sport ou à la piscine puisqu'il suffit de marcher ou encore monter des escaliers. De quoi grignoter ("snack" en anglais) des minutes d'exercice ("exercise") sans même s'en rendre compte.

Oui, le plus bel atout de l'exercise snacking reste d'abord son côté pratique. Grâce à lui, il est en effet possible d'espacer (sans culpabiliser) les séances de sport interminables qui encombrent les emplois du temps déjà chargés et font transpirer à grosses gouttes. Le tout sans pour autant tirer une croix sur une activité physique quotidienne. Un compromis idéal pour toutes les femmes pressées !

Exercise snacking : des bénéfices sur la santé scientifiquement prouvés

Une récente étude américaine de l'Université McMaster - publiée dans le journal Physiologie appliquée, nutrition et métabolisme en janvier 2019 - a démontré les bénéfices de l'exercise snacking pour la santé, notamment lorsqu'il s'agit de monter les escaliers. Pour cela, les chercheurs ont analysé un groupe de jeunes adultes sédentaires qui ont monté 3 étages 3 fois par jour, avec 1 à 4 heures d'intervalle entre chaque montée. Et cela, 3 fois par semaine pendant 6 semaines. Selon les résultats obtenus, ils avaient au final une meilleure santé cardiovasculaire et respiratoire qu'un autre groupe témoin qui, quant à lui, n'avait pas réalisé ce protocole.

Les scientifiques en sont donc convaincus : tout le monde ou presque peut perfectionner sa condition physique, même ceux qui sont overbookés. "Les résultats rendent encore plus facile l'incorporation de 'pauses sportives' (exercise snacking) dans la journée. Ceux qui travaillent dans des tours à bureaux ou qui vivent dans des immeubles à appartements peuvent grimper vigoureusement quelques marches le matin, à midi et le soir et savoir qu'ils reçoivent une séance d'entraînement efficace", insiste Martin Gibala, l'un des auteurs de l'étude, également professeur en kinésiologie de l'université.

De son côté, la marche à pied n'est pas en reste puisqu'elle est considérée par les spécialistes de la santé comme un sport à part à entière. Pour rappel, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande de marcher environ 30 minutes par jour, en supplément des activités quotidiennes habituelles. Ce qui représente un total d'environ 10 000 pas par jour pour rester en bonne forme. Une raison de plus d'adopter sans plus attendre l'exercise snacking !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.