Envie d'arrêter de fumer ? 5 méthodes à explorer

Chargement en cours
Les substituts nicotiniques peuvent aider l'organisme à diminuer progressivement sa dépendance.
Les substituts nicotiniques peuvent aider l'organisme à diminuer progressivement sa dépendance.
2/2
© Adobe Stock, Andrey Popov

Voilà venu le temps de la rentrée. Et qui dit "rentrée" dit aussi "nouvelles résolutions". En effet, si vous êtes accro au tabac*, c'est peut-être la meilleure période pour un nouveau départ et pour essayer d'arrêter. Besoin d'aide ? Voici 5 méthodes à explorer pour dire non à la cigarette.

La méthode radicale

C'est sans doute la méthode la plus difficile à appliquer pour quelqu'un de vraiment accro à la cigarette : l'arrêt pur et simple, du jour au lendemain. Une solution radicale qui peut s'avérer trop brutale pour certaines personnes. Une forte sensation de manque se faisant ressentir, les risques de rechute ne se font pas rares. Comme toutes les addictions, celle à la cigarette peut entraîner des effets secondaires indésirables qui peuvent être difficiles à supporter, comme une certaine agressivité ou une importante sensation de tristesse. Si vous voulez tenter cette méthode, évitez les tentations en vous débarrassant de votre tabac ou de vos cigarettes restantes, et surtout n'hésitez pas à vous faire accompagner.

La méthode progressive

Moins brutale mais peut-être tout aussi ardue pour certains, la méthode progressive consiste à arrêter peu à peu de fumer en se fixant des objectifs et des deadlines à respecter. Le but est de réduire progressivement sa consommation mais il s'agit là d'un véritable test de volonté qui peut-être compromis par de nombreuses tentations qui surviennent dans la vie quotidienne. Attention ainsi aux dérogations que vous pourriez être tenté de vous accorder au détour d'une pause récréative ou d'une soirée entre amis et qui pourraient mettre à mal tous vos efforts. Pour vous motiver, vous pouvez par exemple tenter l'expérience avec un ami ou mettre en place un système de récompense pour marquer chaque objectif atteint.

Utiliser des substituts

On le sait : le plus dur dans le fait d'arrêter de fumer, c'est la sensation de manque, que va susciter l'absence d'ingestion de nicotine. Pour pallier ce problème et éviter de subir les effets secondaires mentionnés précédemment, vous pouvez utiliser des substituts nicotiniques, comme les patchs, pastilles ou autres gommes à mâcher. De cette manière, et à condition de bien les doser, vous pourrez tenter de vous sevrer progressivement et en douceur.

L'hypnose

Si aucune de ces méthodes ne fonctionne, vous pouvez toujours vous tourner vers l'hypnose. En effet, cette discipline est reconnue pour son efficacité dans la lutte contre le tabac. Les séances vont avoir pour but de modifier la perception du fumeur vis à vis de son comportement et tenter de le dégoûter du tabac. S'il se peut que plusieurs sessions soient nécessaires pour arriver à des résultats, vous pouvez également, en attendant, combiner vos séances avec une des méthodes précédentes.

La PNL

Autre méthode thérapeutique qui peut être pratiquée en complément de l'hypnose, la PNL peut également vous accompagner lors de votre sevrage. Cette thérapie, basée sur la programmation neuro-linguistique, peut ainsi permettre au patient de changer certaines de ses habitudes, dont celle de fumer.

*Attention, fumer nuit gravement à votre santé et à celle de votre entourage.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.