Dormir avec son animal de compagnie : bonne ou mauvaise idée ?

Chargement en cours
Dormir avec son animal de compagnie pourrait avoir des vertus apaisantes.
Dormir avec son animal de compagnie pourrait avoir des vertus apaisantes.
1/2
© Adobe Stock, Сергей Лабутин

Marine de Guilhermier

Si vouloir dormir avec sa boule de poils peut être tentant, est-ce pour autant une bonne idée ? On fait le point.

En France, nombreux sont les individus à posséder un animal de compagnie et parmi eux, un tiers laisserait son chien ou son chat dormir à ses côtés. Une pratique que certains spécialistes trouvent bénéfique alors que d'autres la jugent plutôt nuisible, notamment concernant la qualité du sommeil. Dans tous les cas, il faut veiller à ce que l'animal soit complètement propre avant de l'inviter dans son lit.

Les avantages à dormir avec un animal...

D'après une étude publiée en 2015 par des chercheurs de la clinique Mayo de Scottsdale, en Arizona, spécialisée dans l'étude du sommeil, dormir en compagnie de son ami à quatre pattes ne poserait aucun problème et aurait, au contraire, des bénéfices insoupçonnés. Avoir son animal à ses côtés durant la nuit aiderait en effet à se détendre (surtout quand il s'agit de chats, dont les ronronnements ont des vertus apaisantes et pourraient favoriser l'endormissement) et à procurer un sentiment de sécurité (plus particulièrement dans le cas des chiens), notamment pour les personnes vivant seules. De plus, avoir un sommeil plus serein quand l'on dort avec sa boule de poils s'expliquerait aussi par la chaleur que son corps dégage.

Précisons tout de même que l'enquête n'a été menée que sur 150 personnes, parmi lesquelles 56% de celles qui avaient déclaré avoir un animal les autorisaient à dormir dans la chambre et 41% trouvaient leur présence bénéfique ou non dérangeante pour leur sommeil. La même clinique a néanmoins ajouté dans sa revue, en 2017, que le sommeil n'était favorisé par les animaux de compagnie que quand ces derniers dormaient proches de leur maître mais hors du lit.

Pour les enfants aussi, dormir près d'un chien ou d'un chat aurait des avantages. Selon une étude du centre de recherche Helmholtz Zentrum de Munich présentée lors du Congrès international de l'European Respiratory Society en 2014, dormir à proximité de fourrure animale dans les trois premiers mois de sa vie pourrait diminuer les risques d'asthme dans l'enfance.

... et les inconvénients !

Au même titre qu'un humain, un animal peut avoir un sommeil agité, ronfler ou encore avoir des flatulences... C'est pourquoi, après une enquête menée en 2017, l'Institut national du sommeil et de la vigilance préconisait de dormir seule afin de jouir d'un sommeil de qualité, sans animal donc, mais aussi sans partenaire. C'est d'autant plus important pour les personnes ayant un sommeil léger qui seront donc plus susceptibles d'être réveillées par les mouvements de leur félin ou canidé, lesquels dorment en plus rarement d'un seul trait, ce qui favorise les réveils de leur maître.

D'autre part, selon certains spécialistes du comportement animal, laisser un toutou accéder au lit pourrait le voir développer des problèmes comportementaux. Il pourrait, en effet, imaginer qu'il fait partie des dominants du foyer. Il est également bien sûr déconseillé de dormir avec son animal si l'on y est allergique ! Enfin, la question de l'intimité du couple se pose aussi, tout le monde n'étant pas forcément à l'aise avec le fait d'avoir un autre être vivant dans la chambre à coucher.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.