Diabète : comment adapter sa routine sportive ?

Diabète : comment adapter sa routine sportive ?
Il est important d'adapter l'effort à celui que vous pouvez fournir.

Lorsque l'on se découvre diabétique, c'est tout un mode de vie qui doit changer : en raison d'un trop fort taux de glucose dans le sang, il est difficile pour l'organisme de maintenir un taux de glycémie stable dans le corps. L'alimentation doit alors être plus contrôlée, de même que l'activité physique. À l'approche de la Journée mondiale du diabète le 14 novembre 2022, voici quelques conseils sur la manière dont adapter sa routine sportive.

Qu'il s'agisse de diabète de type 1 (lorsque, selon la définition de la Fédération des diabétiques "l'organisme ne reconnaît plus ces cellules bêta et les détruit") ou de type 2 (lorsqu'il y a apparitions de crises hyperglycémiques ou d'insulinopénie), être diagnostiqué peut changer votre vie du tout au tout. Si cela vous permet d'aborder la vie quotidienne avec plus de sérénité et d'avoir un suivi médical, un traitement régulier et parfois lourd est souvent nécessaire (des injections d'insuline qui peuvent survenir plusieurs fois par jour). Pour permettre aux personnes atteintes de cette maladie de garder la forme et la santé, mais aussi pour leur permettre de combattre le diabète, il est d'ailleurs conseillé de faire du sport régulièrement. La raison ? L'activité physique, lorsqu'elle devient une habitude, peut jouer un rôle important sur le corps et sa résistance. En plus d'aider à faire baisser le taux de glycémie dans le sang et de mieux le contrôler, le sport améliore la capacité des muscles (notamment cardiaques), la solidité des os, la souplesse et l'endurance, mais réduit aussi le risque de maladies cardio-vasculaires.

Bien choisir sa discipline avant de se lancer

Avant toute chose, il est important de se rapprocher de son médecin pour savoir dans quelle activité sportive il est possible de se lancer : en fonction du type de diabète par lequel on est touché, cela peut changer. Une fois votre discipline choisie (laissez-vous tenter par celle qui vous attire le plus, car ce doit être un moment de plaisir), commencez doucement : un peu de marche tous les jours, un peu de vélo les week-ends... Le tout reste de faire une trentaine de minutes d'exercice par jour pour habituer votre corps petit à petit. Pensez toujours qu'un équilibre doit être respecté entre la prise de vos médicaments, votre régime alimentaire et vos séances.

Une routine spécifique à chacun mais importante

Dans un premier temps, il est important de toujours avoir du sucre ou un aliment sucré sur soi. En cas de sensation de mal-être ou de léger malaise, cela peut régler le problème. Autre élément à prendre en compte dans sa routine : la quantité, l'intensité et la durée des efforts fournis. Il est important de bien les calculer pour ingérer en conséquence, avant, pendant et après l'exercice le sucre nécessaire pour permettre à votre corps de bien fonctionner. Lors d'un effort intense comme la musculation ou le CrossFit par exemple, cela peut vous éviter une crise d'hypoglycémie si vous êtes loin des repas. Soyez patient avec vous-même et ne brutalisez pas non plus votre corps en lui imposant des séances de sport intenses sur un temps plus ou moins important : cela serait loin d'être bénéfique. Le sport doux, en revanche, est plus que conseillé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.