Comment utiliser l'écriture pour gérer son stress et ses frustrations ?

Chargement en cours
L'écriture est aussi méditative que libératrice.
L'écriture est aussi méditative que libératrice.
1/2
© Adobe Stock, Kristina

Quel est le meilleur moyen d'évacuer sa colère, son stress, sa frustration ? Vider son sac est important, mais le faire à l'oral n'est pas toujours chose facile. C'est là que "l'écriture thérapie" entre en scène : le fait d'écrire ce que l'on ressent pourrait en effet permettre d'éloigner toutes ces émotions négatives. Explications.

Il peut y avoir quelque chose d'extrêmement relaxant à l'idée de coucher des mots sur du papier. Toutes les professions liées à l'écriture en sont convaincus, et la pratique s'étend d'ailleurs bien au-delà des journalistes et des écrivains : il suffit de voir le nombre de personnes qui sont adeptes des journaux intimes, en version papier comme en version virtuelle. Les spécialistes l'affirment : écrire peut être thérapeutique, et ce pour plusieurs raisons.

Un bon moyen de faire le point sur ses pensées

Première bonne raison de s'offrir une petite session d'écriture lorsque l'on éprouve des émotions négatives ? Cela permet tout simplement de faire le point. En dressant la liste de tout ce qui ne fonctionne pas dans votre vie, ou en listant les différentes choses que vous pouvez ressentir à un instant précis, ainsi que les raisons de votre tristesse, de votre angoisse ou de votre colère, vous pourrez avoir une vue d'ensemble, et donc une possibilité de mieux comprendre les éventuelles connexions, les mécanismes, et le moyen de les désamorcer.

La thérapeute Élisabeth Horowitz l'explique notamment dans son livre "La courrier-thérapie : écrire des lettres libère, soulage... et guérit" (Ed.Jouvence) : "Le fait de narrer une situation, de coucher son ressenti sur le papier ferait gagner un temps précieux à tous ceux qui vivent des émotions ou des situations difficiles. Prise de conscience, clarification, mise à distance émotionnelle, réduction du stress, lutte contre l'anxiété et les symptômes dépressifs : les bénéfices sont nombreux."

Une forme de libération

Outre le fait de faire le point sur ses pensées et ses sentiments, le fait d'écrire ce que l'on ressent, en s'adressant à soi-même, à un inconnu ou même à une personne qui nous aurait fait du tort permet également d'évacuer la colère, la tristesse et toutes ces émotions qui bouillonnent à l'intérieur. Le résultat est le même que si vous étiez en train de vous adresser à une personne, sauf que dans le cas d'une lettre, il n'y aura pas de conséquences immédiates, ce qui vous permettra d'organiser et de relativiser vos pensées. Voire pas de conséquences du tout si vous décidez de ne pas envoyer les lettres en questions à leurs destinataires. Vous vous serez libéré de ce qui vous étouffe, et cette libération peut avoir un véritable côté salvateur.

L'écriture comme forme de méditation

Enfin, il existe un avantage très mécanique à l'écriture, et ce que ce soit en tapant sur un clavier ou en écrivant à l'aide d'un stylo. En vous consacrant sur le processus, vous pourrez faire le vide dans votre esprit, et donc retrouver une forme de sérénité. Il s'agit en effet d'une forme de méditation comme une autre, et les bienfaits qu'elle apporte permet de mieux comprendre pourquoi tant de personnes sont adeptes de la tenue d'un journal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.