Comment se pratiquent les pranayama ?

Chargement en cours
La pratique des pranayama se fait généralement en position du lotus.
La pratique des pranayama se fait généralement en position du lotus.
1/2
© Adobe Stock, fizkes

Parmi les différentes pratiques du yoga, les pranayama sont considérés comme l'une des plus puissantes. Cet exercice permet de travailler en profondeur notamment grâce à des exercices de souffle. Un art qui permettrait de mieux connaître son corps et de pouvoir méditer plus facilement.

Depuis maintenant quelques années, le yoga s'est imposé comme l'une des disciplines sportives les plus populaires. Adapté à tous les niveaux, tous les physiques, ce sport doux permet un renforcement musculaire important. Mais la discipline en elle-même est composée de plusieurs éléments. Et parmi eux, ce que l'on appelle les pranayama.

Les pranayama, qu'est-ce que c'est ?

Le mot "pranayama" vient de la contraction de "prana" et "ayama". Le premier représente l'énergie vitale, "l'essence de vie", tandis que le second signifie "extension". Le but est donc d'étendre son énergie vitale à travers différents exercices : un bon moyen de lutter contre le stress et l'anxiété, mais aussi de retrouver confiance en soi, en allant chercher l'énergie au plus profond de soi.

Les spécialistes du yoga estiment par ailleurs que la pratique des pranayama peut permettre de réguler le système digestif, le système cardiovasculaire ou encore le système nerveux. C'est un exercice complet qui permet de soigner le corps comme l'esprit. De plus, ils permettent de préparer le terrain pour la méditation et la contemplation. Bref, c'est un exercice qui semble avoir tout bon.

La préparation avant les pranayama

Comme tous les exercices qui demandent une respiration en profondeur, les pranayama ne se pratiquent pas n'importe comment. Asseyez-vous confortablement dans l'une des postures recommandées pour cette pratique : padmasana (posture du lotus), siddhasana (posture de l'adepte), sukhasana (posture facile) et vajrasana (posture de l'éclair), ou encore sur un tabouret, les pieds bien à plat sur le sol. Pendant toute la pratique, le dos doit rester droit et les yeux clos. Commencez par respirer profondément en vous relaxant : prenez le temps de dénouer les tensions au niveau de votre mâchoire, de votre cou et de vos épaules.

Les quatre étapes des pranayama

La pratique des pranayama se divise en quatre étapes, qui durent chacune quatre secondes, pas plus, pas moins :

- Recaka, l'expiration : un pranayama se démarre toujours les poumons complètement vides

- Bhaya kumbhka, l'apnée après expiration : après avoir vidé ses poumons, on retient son souffle

- Puraka, l'inspiration qui va venir remplir les poumons

- Antar kumbhaka, la rétention après inspiration, ou le fait de retenir son souffle avant d'expirer à nouveau.

Ces quatre étapes servent de base aux pranayama, qui peuvent ensuite présenter des variantes : le Bhastrika, qui se pratique avec des inspirations et expirations énergiques, le vishamavritti, qui privilégie une expiration plus lente que la durée d'inspiration, ou encore le surya bhedana, qui se pratique en inspirant de la narine droite, et en expirant de la narine gauche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.