Comment apprendre à prendre la bonne décision au bon moment ?

Chargement en cours
Vous ne parvenez pas à faire un choix ? Écoutez-vous : les décisions intuitives sont bien souvent les meilleures.
Vous ne parvenez pas à faire un choix ? Écoutez-vous : les décisions intuitives sont bien souvent les meilleures.
1/2
© Adobe Stock, fizkes

La vie est faite de choix. Tous les jours, nous sommes amenés à prendre des décisions, qu'elles soient déterminantes ou anecdotiques. Si vous ignorez comment faire les bons choix, voici quelques pistes pour vous mener dans la bonne direction.

Nos vies sont ponctuées de grandes et de petites décisions. Impossible d'y échapper : vie sentimentale, études, vie professionnelle... Qu'on le veuille ou non, nous devons un jour ou l'autre faire des choix importants. Pour prendre les bonnes décisions au bon moment, faites preuve de méthode et suivez ces quelques conseils.

Gardez la tête froide, quelles que soient les circonstances

Dans les périodes de crise, on a tendance à prendre des décisions sous l'influence du stress ou de la tristesse. Certains abandonnent leurs études à la suite d'un décès, d'autres décident de se marier pour oublier une peine... et finissent par le regretter. Pour éviter ce genre de déconvenues, prenez du recul si vous avez à faire un choix alors que vous traversez une période sombre et accordez-vous du temps pour réfléchir à tête reposée.

Prendre l'air et marcher peut être une excellente façon de faire le point. La marche permet en effet d'évacuer le stress, d'oxygéner le cerveau et de le stimuler. Pour plus d'efficacité, délestez-vous de votre téléphone portable et sortez de chez vous les mains dans les poches. Ne vous fixez pas d'itinéraire précis, laissez vos pas vous mener au gré de vos intuitions, sans vous concentrer sur votre trajet. De cette promenade improvisée pourrait bien découler la bonne idée que vous cherchez désespérément à saisir.

Imposez-vous une limite de temps

Plus vous repousserez le moment de trancher, plus la prise de décision sera difficile. Attendre trop longtemps, c'est laisser des facteurs qui ne devraient pas entrer en ligne de compte s'inviter dans votre réflexion pour mieux la polluer et la retarder encore davantage. Si vous ne vous fixez pas de limite de temps, votre indécision risque de s'étendre indéfiniment, le poids du choix et les différents détails à analyser monopolisant votre attention et vos pensées. En vous obligeant à subir la pression d'une limite de temps, vous irez droit au but plus facilement.

Ne visez pas la perfection

À moins qu'il s'agisse d'une décision d'une importance vitale, ne vous infligez pas la pression de viser la perfection. Le but de prendre une décision ? Choisir la solution la plus acceptable pour vous et ceux qui pourraient être affectés par les conséquences de celle-ci. Toutes les décisions possèdent des avantages et des inconvénients et le choix parfait n'existe que très rarement. Ne laissez pas la peur de l'échec vous paralyser. Si la question n'est pas cruciale, il sera toujours temps d'envisager des solutions pour remédier aux petits effets négatifs que votre décision pourrait entraîner. Le principal est d'agir : prenez vos décisions et allez de l'avant.

L'indécision est trop grande ? Faites un tableau !

Si vous n'avez vraiment aucune idée de la direction dans laquelle vous devez vous orienter et qu'aucune solution ne vous séduit plus qu'une autre, utilisez la bonne vieille méthode du tableau ! Sur une feuille de papier, tirez un trait afin de la séparer en deux colonnes. À gauche, vous noterez les inconvénients, tandis qu'à droite vous consignerez tous les points positifs des différents choix qui s'offrent à vous. Claire, nette et précise, cette technique est idéale pour les personnes les plus indécises.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.