5 choses à savoir sur le sport pendant un cancer du sein

Chargement en cours
Le yoga peut être une bonne alternative au sport intense.
Le yoga peut être une bonne alternative au sport intense.
1/2
© Adobe Stock, Pornpimon

De manière générale, la pratique d'une activité sportive est reconnue pour les nombreux bienfaits qu'elle procure, physiques comme psychiques, même lors d'un cancer du sein. Cependant, avant de se lancer dans tout exercice, il est important de se renseigner sur ce qu'il est ou non possible de faire et de quelle manière. Voici donc cinq choses à savoir sur la pratique du sport lors d'un cancer du sein.

Il est important d'en pratiquer régulièrement

Lors d'un cancer du sein, le corps subit de lourds traitements. La majorité des personnes touchées en subissent alors les conséquences et voient leurs capacités cardiorespiratoires ou musculaires diminuer. De même, le corps étant affaibli et de moins en moins habitué à l'effort, cela amène une plus grande fatigue, une baisse de l'autonomie et par la suite de la qualité de vie. Ainsi, réaliser de l'exercice régulièrement (au moins deux fois par semaine) sur une longue période (plus de 30 minutes) permet de remettre le corps en forme petit à petit et d'être moins fatiguée.

Les sports doux sont à privilégier

Si le sport intense n'est pas forcément recommandé, vous pouvez tout de même vous renseigner sur des sports plus doux, comme certains arts martiaux par exemple. Le Tai-Chi, le Qi-gong ou le yoga sont aussi de bonnes alternatives : ils permettent de lutter contre la fatigue et aideraient même à lutter contre les pertes de mémoire. D'autres sports comme le canoë-kayak, la natation ou bien l'escrime peuvent aussi améliorer votre condition physique sans vous demander trop d'efforts. Demandez conseil à votre médecin.

À long terme, le sport apporte de nombreux bienfaits

Sa pratique peut rendre votre quotidien plus agréable sur le long terme car il augmente la résistance à l'effort qui engendre une fatigue moindre. En plus de vous remettre en forme physiquement et de réduire la fatigue, la pratique du sport peut avoir de nombreux bienfaits. À long terme, il peut aider à diminuer les effets secondaires des traitements et même réduire les risques de récidive. Le sport peut aussi vous apporter des bienfaits physiques, comme celui d'apaiser les muscles ou autres articulations endolories. Il fait aussi travailler la souplesse et le tonus, mais aussi les muscles cardio-respiratoires.

Sa pratique doit être encadrée

Toute forme d'exercice ne doit pas être prise à la légère lorsque vous êtes atteinte d'un cancer du sein. Il est en effet important de ne pas faire de sport seule chez vous ou en salle. Si vous souhaitez en faire, rapprochez-vous de votre médecin ou votre cancérologue qui sauront vous conseiller. Il existe des accompagnants sportifs spécialisés et formés pour prendre en compte l'épuisement que vous pouvez ressentir et vos traitements. L'important est de réaliser un exercice physique qui dépasse vos habitudes, mais qui ne doit pas non plus vous épuiser.

Le sport peut aider à rompre l'isolement

Pratiquer une activité sportive peut permettre de tisser un lien social et de se rapprocher de personnes. C'est un moyen de reprendre une vie sociale, de vous ouvrir sur l'extérieur, de reprendre confiance en vous et donc de créer du lien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.