5 bons réflexes forme à adopter avant les fêtes

Chargement en cours
Avant l'arrivée des fêtes, il est bon de reprendre une routine sportive.
Avant l'arrivée des fêtes, il est bon de reprendre une routine sportive.
1/2
© Adobe Stock, undrey

Fruits de mer, dinde et bûche vont très prochainement remplir nos estomacs. Et parce qu'il serait fort dommage de se priver par peur d'entrer en conflit avec la balance, la bonne stratégie tend à monter un plan d'attaque. Pour ce faire, voici 5 bons réflexes à adopter avant les fêtes.

Entamer une prétox

Communément appelée cure détox, elle se présente ici telle une cure de prétox. En effet, avant de déguster des bons plats en famille, miser sur cette méthode de drainage se présente comme LE réflexe malin. L'objectif principal d'une détox est bien le suivant : éliminer tous les éléments superflus dont le corps n'a pas besoin. De cette manière, il sera paré pour combattre efficacement les toxines cumulées lors des fêtes. On l'appelle ici prétox car elle se fait en général 7 jours avant les fêtes.

Différents types de détox sont recommandées dans le but de se purifier. Il peut être question d'une cure d'ampoules - d'aubier de tilleul par exemple -, de jus, ou de compléments alimentaires. Dans un cas comme dans l'autre, un régime sain doit être respecté en parallèle. De plus, attention à la durée du processus : une semaine reste le laps de temps idéal.

S'octroyer suffisamment de repos

Ce constat est répandu : le manque de sommeil fait grossir. Oui, bien que cette idée puisse étonner, dormir suffisamment permet véritablement de garder la ligne. Et cette observation est d'autant plus impactante en hiver. Les virus qui se baladent, la surcharge de travail à l'aube de la nouvelle année, les préparatifs des fêtes... sont autant d'éléments qui accroissent la fatigue générale.

Malheureusement, les personnes qui manquent de sommeil ont tendance à manger davantage, oeuvrant ainsi une prise de poids assez courante en hiver. Rien de bien grave cela dit ! En prenant le soin de se coucher plus tôt et en s'accordant des siestes avant les fêtes, le tour sera joué !

Faire de l'exercice

Confrontées aux basses températures, même les sportives les plus déterminées rechignent à se rendre à la salle de sport. Cela dit, faire de l'exercice à la maison est à la portée de toutes. D'ailleurs, il est même vivement recommandé d'adopter une bonne routine sportive avant comme après les fêtes. Malgré votre bonne volonté, s'exercer en vue de repas copieux pour arrêter une fois le festin fini n'est pas une super idée. Si vous désirez réellement vous faire plaisir tout en maintenant la forme, il n'y a pas de secret : on se dépense !

Que les moins motivées ne se découragent pas. Le sport ne s'affilie pas automatiquement à la boxe, aux altères ou au tapis de course. Marcher trente minutes à une heure par jour, monter les marches de ses escaliers ou courir derrière son chien lors de sa promenade quotidienne sont quelques-uns des gestes du quotidien susceptibles de faire des miracles. On s'y met ?

Se détendre grâce à plusieurs méthodes

Tout comme le manque de sommeil, l'accumulation de stress est capable de faire des ravages ; particulièrement en fin d'année : une période rude pour les nerfs. Deadlines, course aux cadeaux, dîners interminables avec la belle-famille... Les générateurs de stress sont bel et bien nombreux. Seulement, le stress encouragerait vivement la suralimentation.

Alors pour éviter de compenser anxiété et frustration à travers la nourriture, pensez plutôt à vous détendre. Les méthodes sont multiples. Certaines ne jurent que par le yoga ou la méditation, tandis qu'une bonne soirée séries fera l'affaire pour d'autres. L'important est de se vider l'esprit et évacuer la pression.

Éviter les régimes

Attention à ne surtout pas tomber dans le piège des régimes pré-fêtes ! De manière générale, il est d'ailleurs déconseillé de s'adonner à quelconque régime restrictif, du moins sans un suivi médical derrière. Se restreindre n'est, effectivement, jamais une bonne idée, et ce surtout avant d'enchaîner avec des repas gargantuesques. Car, votre corps est très malin. S'il constate une privation prolongée, il aura la bonne idée de faire des stocks dès lors qu'il sera ravitaillé correctement. Et si ses stocks se basent sur des plats riches en gras et des desserts riches en sucre : bonjour l'effet yo-yo !

Au lieu d'opter pour la privation, suivez plutôt quelques-unes ou toutes les astuces précédemment citées : détox, repos, exercice et détente. Grâce à ces bonnes méthodes, vous pourrez manger sans culpabilité pendant les fêtes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.