Troubles de l'érection : comment en parler au sein du couple ?

Chargement en cours
Parler de ses problèmes d'érection avec sa partenaire, c'est essentiel.
Parler de ses problèmes d'érection avec sa partenaire, c'est essentiel.
1/2
© Adobe Stock, silverkblack

La sexualité reste un des piliers sacrés du couple. Pourtant, il arrive parfois d'être confronté à certaines difficultés. Le trouble de l'érection est l'un des troubles sexuels les plus communs. Il toucherait un homme sur quatre après 40 ans. Intime et épineux, le sujet n'est pas facile à aborder.

Les troubles de l'érection ne sont jamais faciles à vivre pour les hommes, quel que soit leur âge. Mais les seniors sont forcément plus touchés par l'impuissance, qui peut se développer avec le temps. Ces troubles, qui se caractérisent par une difficulté à avoir ou à maintenir une érection, rendent la pénétration insatisfaisante voire impossible. Les causes sont variées et peuvent être d'ordre physique ou psychologique, allant du diabète, au tabagisme, en passant par l'âge, l'épilepsie, l'anxiété ou encore la dépression. Bref, pour les déterminer, c'est généralement du cas par cas.

En parler à deux, c'est mieux

Les troubles de l'érection ne sont pas à proprement parler un problème de couple : c'est un problème intime qui a toutefois un impact sur la sexualité et par conséquent sur le bien-être du couple. D'où l'intérêt d'en parler avec sa moitié. Des "pannes" peuvent en effet engendrer une peur de décevoir. Et cette inquiétude concerne les deux partenaires : l'homme qui ne parvient pas à entrer en érection peut développer une angoisse de la performance, et sa partenaire ressentir une perte de confiance concernant le désir de l'autre. Pour faire s'évanouir ces doutes, une seule solution : en parler.

À deux, il est en effet plus facile de se renseigner, de se rassurer et de relativiser. Dans un premier temps, il faut se détendre et essayer de ne pas se mettre la pression. Autrement, la situation ne ferait qu'empirer. Si une panne survient pendant l'acte, il suffit de faire une pause, peut-être envisager d'autres pratiques qui n'impliquent pas de pénétration. Non seulement l'érection reviendra peut-être toute seule, mais si ce n'est pas le cas, pas de panique : le sexe sans pénétration pénienne peut également être rempli de plaisir.

Consulter pour se rassurer

Si ces pannes d'érection se reproduisent régulièrement sur une période supérieure à 3 mois, le problème est considéré cela comme pathologique. Mais la bonne nouvelle, c'est que, contrairement à la croyance populaire, les troubles érectiles peuvent très facilement se soigner. S'ils sont la conséquence d'une affection médicale, il suffira de soigner celle-ci et le problème devrait se résoudre rapidement. Si le problème persiste, il faudra alors consulter un urologue. Ce spécialiste des dysfonctionnements de l'appareil génital et reproducteur chez l'homme pourra proposer d'autres tests plus poussés pour trouver la source des pannes... Et la solution adaptée, qu'elle soit médicamenteuse ou non.

Il existe en effet d'autres alternatives à envisager pour remédier à un problème d'érection : pompe à pénis, traitement sous forme d'injection dans la verge, implants péniens... Sans oublier la chirurgie vasculaire, qui peut dans certains cas être une solution de dernier recours. Attention, seul un spécialiste pourra vous indiquer la solution la plus adaptée pour vous.

Cela dit, avant d'en arriver là, la solution est bien souvent un rythme de vie sain. Une bonne alimentation, une activité sportive régulière, un sommeil de qualité et moins de stress sont souvent la clef des petits soucis du quotidien. Et ce sera aussi l'occasion pour les partenaires de se confier sur leurs désirs et leurs fantasmes. Dans tous les cas, au moindre doute et à la moindre interrogation, l'essentiel reste de consulter un professionnel de santé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.