Sleep divorce : faire chambre à part pour renforcer son couple ?

Chargement en cours
Le sleep divorce serait bénéfique pour le couple. Envie de tester ?
Le sleep divorce serait bénéfique pour le couple. Envie de tester ?
1/2
© Adobe Stock, Drobot Dean

Les couples seraient de plus en plus nombreux à opter pour le sleep divorce ! Le principe ? Dormir chacun de son côté pour un gain de tranquillité. Zoom sur cette pratique et les bienfaits recensés.

Dormir séparément, une tendance qui monte

Faire chambre à part n'est en général pas synonyme d'harmonie dans un couple. Mais ça c'était avant. Aujourd'hui, 15 % des couples feraient le choix de pratiquer le "sleep divorce" (ou "divorce du sommeil" en français) pour renforcer leurs liens, selon un sondage réalisé début 2020 en Angleterre. Depuis, le Covid-19 est passé par là et n'a fait que démocratiser cette tendance qui aurait aussi la cote chez les people. Et pour cause, l'actrice américaine Gwyneth Paltrow ou encore la reine d'Angleterre en auraient été aussi friands selon le quotidien britannique The Daily Telegraph.

Sleep divorce ou la promesse du sommeil retrouvé

Si les adeptes sont de plus en plus nombreux, c'est que cette pratique permettrait de renouer à la fois avec le confort et l'intimité, ce qui est loin d'être négligeable pour certains couples. En effet, des spécialistes ont expliqué au quotidien britannique Daily Telegraph que le sleep divorce permettrait d'éviter des désagréments tels que les ronflements qui peuvent gâcher bien des nuits. Au-delà du spectacle auditif, il peut aussi arriver que les deux partenaires ne se lèvent ni ne se couchent aux mêmes horaires, n'aient pas la même qualité de sommeil ou ne chérissent pas la couverture de la même façon. De ce fait, en dormant séparément, c'est la santé mentale mais aussi physique du couple qui est préservée. Enfin, après quelques années de relation, il n'est pas rare que les couples aient besoin d'un brin d'espace et de tranquillité. C'est pourquoi, en faisant chambre à part, il crée leur cocon personnel où ils peuvent se retirer quand bon leur semble. De plus, certains confient apprécier davantage les retrouvailles qui n'en sont que plus intenses.

Quid des limites du sleep divorce ?

Si nombre de couples semblent avoir trouvé un certain équilibre grâce au sleep divorce, la thérapeute Hilda Burke, interviewée par le journal britannique, s'inquiète des conséquences sur le long terme : "C'est au lit que les couples peuvent avoir des conversations privées et intimes sans la présence de leurs enfants ou d'autres personnes. C'est pourquoi ce moment privilégié risque de disparaître si chacun dort de son côté." Autre point à souligner, la sexualité. En effet, cette dernière étant provoquée par la proximité des deux partenaires, comment va-t-elle évoluer si les conjoints ne dorment plus ensemble ? Selon ses dires, le couple a alors tout intérêt à redoubler d'imagination pour conserver cette proximité physique et ainsi avoir une vie sexuelle active, auquel cas la relation pourrait s'éteindre peu à peu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.