Seniors : pourquoi est-il important de rester sexuellement actif ?

Chargement en cours
Pour les seniors, le sexe reste après tout un moyen comme un autre de pratiquer une activité physique.
Pour les seniors, le sexe reste après tout un moyen comme un autre de pratiquer une activité physique.
1/2
© Adobe Stock, Photographee.eu

Si elle reste encore tabou, la sexualité chez les seniors existe bel et bien. Et tant mieux, à en croire différentes études scientifiques. Car garder une vie sexuelle active à mesure que l'on vieillit présente bien des avantages, tant pour la santé physique que pour le mental !

Une activité sexuelle régulière pour un coeur en meilleure santé

Contrairement aux idées reçues, le désir sexuel ne diminue pas avec l'âge. Certes, avec la vieillesse viennent la fatigue, les douleurs articulaires, l'impuissance ou encore les sécheresses intimes. Mais en prenant de nouvelles habitudes et en adoptant des positions du Kamasutra plus douces, il est tout à fait possible de continuer à être actif sous la couette ! D'ailleurs, la Fédération Française de Cardiologie recommande régulièrement aux seniors de continuer à faire l'amour, et ce pour préserver leur coeur. Avant la Saint-Valentin 2017, elle rappelait ainsi dans un communiqué : "Scientifiques et professionnels de santé s'accordent sur les multiples bienfaits pour la santé d'une activité sexuelle régulière (...) Ce consensus s'étend également aux bénéfices de l'activité sexuelle sur la santé cardio-vasculaire : un rapport sexuel représente un effort physique d'intensité modérée, comparable à l'énergie dépensée pour monter deux étages à bonne allure. Il participe en outre à l'élimination de toxines, augmente le rythme cardiaque, active la circulation sanguine et muscle le coeur."

Du sexe pour prévenir l'apparition de certaines maladies

En plus de préserver le coeur et donc de diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires, rester sexuellement actif quand on est senior permet de prévenir l'apparition de cancers et de maladies coronariennes. C'est en tout cas ce qu'a démontré une étude de l'University College de Londres parue en 2019. Une étude australienne a également montré que les hommes qui éjaculaient fréquemment voyaient leur risque de développer un cancer de la prostate diminuer, tandis que d'autres travaux ont prouvé que la sécrétion d'ocytocine pendant l'amour prévenait le cancer du sein chez la femme. Attention, ces études ont depuis été nuancées. Néanmoins, avoir une vie sexuelle épanouie peut favoriser le dépistage d'un cancer puisque l'on touche plus fréquemment son partenaire, ce qui rend possible la détection d'anomalies éventuelles.

Des hormones bonnes pour l'esprit !

Les hormones sécrétées lorsque l'on fait l'amour (ocytocine, dopamine, endorphines) permettent aussi de diminuer le stress, comme lors de n'importe quelle autre activité physique. Elles aident aussi à mieux supporter la douleur (comme les maux de tête) et plus étonnamment à garder ses capacités cognitives. Une étude de l'université de Coventry, au Royaume-Uni, a ainsi prouvé que les hommes de 50 à 89 ans ayant une activité sexuelle régulière avaient un taux de réussite supérieur de 23% à des tests de mémoire que les autres hommes. Concernant les femmes, l'amélioration était de 14%.

Bon pour le moral, bon pour la santé... S'il leur en fallait, les seniors ont désormais de nouvelles bonnes raisons de s'épanouir au niveau de leur sexualité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.