Qu'est ce que le Karezza, cette méthode qui booste la vie sexuelle ?

Chargement en cours
La méthode du Karezza donne la priorité aux caresses pour créer une intimité.
La méthode du Karezza donne la priorité aux caresses pour créer une intimité.
1/2
© BestImage, fizkes

Marine Cournede

Vous n'en avez peut-être jamais entendu parler, pourtant la méthode du Karezza a de plus en plus la côte au lit. Le principe ? Toucher, regarder, caresser...pour explorer de nouvelles sensations érotiques. Explications.

Le Karezza - dérivé de l'italien "carezza" qui signifie "caresse" - est une méthode inventée en 1896 par Alice Stockham, une obstétricienne et gynécologue vivant à Chicago (États-Unis). Elle encourageait alors les couples mariés à s'abstenir de jouir en privilégiant une connexion plus sensuelle que sexuelle entre les deux partenaires. À savoir : le toucher, l'affection et l'attachement. Cette méthode basée sur le "slow sex" a pour but de ralentir le rythme afin de mobiliser tous ses sens et ainsi de rapprocher les couples qui, ensemble depuis très (trop) longtemps, ont pris pour habitude "d'automatiser" le sexe, à compter qu'ils le pratiquent encore.

Le Karezza : comment ça marche ?

Le Karezza donne la priorité au plaisir communiqué par les caresses, plutôt qu'à la performance sexuelle. "Les gens font l'amour comme des lapins. Le Karezza consiste à avoir des relations sexuelles à la manière des tortues", explique Eric Garrison, sexologue, dans les colonnes de Women Health. Pour faire simple, trois mots d'ordre sont à retenir pour pratiquer le Karezza : regarder, toucher et caresser. "Il s'agit d'être conscient, d'optimiser l'expérience sexuelle et de diminuer l'importance de l'orgasme", poursuit le sexologue.

Pour ce faire, on se met entièrement nu et on se caresse pendant une vingtaine de minutes, sans friction et surtout, sans rechercher l'orgasme à tout prix. On s'effleure (le bras, le ventre, les parties génitales, etc.), on se masse, on se blottit, on parcourt le corps de l'autre comme si l'on partait en quête d'une contrée inexplorée et on se regarde dans les yeux, pour donner plus d'intensité à ses émotions.

Descendre l'orgasme de son piédestal

Alors que la jouissance, féminine et masculine, est omniprésente dans les "codes" du sexe, le Karezza propose une nouvelle manière d'explorer les sensations érotiques. L'acte sexuel routinier habitue le corps aux mêmes stimuli, et néglige à la longue l'exaltation des sens. L'avantage des caresses ? Elles produisent de l'ocytocine (aussi appelée "hormone de l'amour"), qui crée de l'intimité et éveille la tension sexuelle sans mettre le cerveau en surchauffe pour autant. Mais ne vous méprenez pas : si l'orgasme n'est pas le but de la manoeuvre, il peut tout de même survenir. "Quand on découvre le Karezza, un orgasme accidentel n'est pas surprenant", ajoute Eric Garrison.

Pour profiter pleinement des bénéfices de cette méthode, il est recommandé de s'essayer au Karezza avec un(e) partenaire de confiance, avec qui on aura discuté au préalable des raisons qui nous poussent à vouloir tenter l'expérience, tout en établissant les préférences de chacun. En effet, créer une relation intime basée sur la sensualité et la tendresse passe aussi par un sentiment de sécurité qui permettra l'abandon total vers le chemin du Karezza.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.