Pourquoi certaines zones sont-elles érogènes ?

Chargement en cours
Certaines caresses peuvent faire un effet fou.
Certaines caresses peuvent faire un effet fou.
1/2
© Adobe Stock, fizkes

Il suffit parfois d'une simple caresse pour que la libido monte au plafond, à condition que cette dernière soit bien placée. En effet, certaines zones du corps humain sont de véritables centres du plaisir et du désir. Nommées les zones érogènes, elles peuvent toutefois différer d'une personne à l'autre.

Le corps humain est bien fait. Il est chargé de terminaisons nerveuses qui nous permettent de réagir au toucher, aussi bien en cas de danger - face à une brûlure, par exemple - qu'en cas de plaisir. Ce phénomène est particulièrement connu à travers les zones érogènes, ces centres du plaisir.

Qu'appelle-t-on les zones érogènes ?

Les zones érogènes sont des parties du corps particulièrement sensibles au toucher, aux caresses et aux différentes formes de stimulation. Pourquoi ? Parce qu'elles possèdent plus de récepteurs sensoriels que les autres, et sont donc, forcément, plus réceptives aux sensations. Elles entraînent des frissons, de la chair de poule, mais aussi une réponse d'ordre sexuel : érection, lubrification, dilatation... Autant de critères essentiels si vous souhaitez poursuivre votre relation sexuelle par une pénétration, vaginale comme anale. Car si ces zones sont là pour donner et prendre du plaisir, elles jouent également un rôle dans la "mécanique" du corps pour créer et entretenir l'excitation.

Les zones érogènes les plus connues sont donc forcément celles qui sont associées à la sexualité : les organes génitaux, évidemment, mais aussi les mamelons - chez les hommes comme chez les femmes, d'ailleurs - les fesses, le périnée, l'anus, les lèvres, le cou... Mais il faut aussi prendre en compte d'autres parties du corps moins sexualisées, comme le lobe des oreilles, les aisselles, les mains, les pieds ou encore le creux des genoux.

Les zones érogènes peuvent varier chez les individus... Ou presque

En théorie, les zones érogènes sont les mêmes chez tout le monde, puisque ces zones sont toutes reliées de la même façon à plus de récepteurs sensoriels. Toutefois, chaque personne peut ressentir les choses différemment, et donc être plus ou moins sensible au toucher, y compris sur une zone érogène. Au contraire, des zones qui ne sont pas du tout considérées comme érogènes peuvent aussi être des centres du plaisir chez votre partenaire. Ainsi, certaines personnes n'auront aucune sensation ou réaction en cas de caresses sur les mamelons, mais pourront grimper aux rideaux grâce à des caresses dans les cheveux, sur les mollets ou dans le dos.

C'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles l'exploration et la communication sont essentielles lorsqu'il s'agit de faire plaisir à son ou sa partenaire : demandez-lui quelles sont les zones qui le font vibrer, et soyez à l'écoute de ses réactions lors de vos sessions câlines, car la manière de caresser en elle-même a également toute son importance. C'est ainsi que vous pourrez tracer sa carte érotique et le guider sur le chemin du plaisir à tous les coups.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.